On ne pouvait pas le rater, France info

Covid-19 : imagine, on est le 19 mai !

Les dernières mesures gouvernementales de lutte contre le coronavirus sont tombées. La date clef est fixée au mercredi 19 mai avec la réouverture des lieux culturels et des terrasses. Et ça ne pouvait échapper à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une terrasse pleine à Paris, le 2 juin 2020. Photo d\'illustration.
Une terrasse pleine à Paris, le 2 juin 2020. Photo d'illustration. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Ce matin, on est le mercredi 19 mai, on fête les Yves, bonne fête Yves ! Aujourd'hui c'est la bascule comme on dit, plus trop le début de semaine, pas encore la fin...
Qu'est ce que je raconte. Tout ça, on s'en fiche maintenant, puisque tu es là. Le taux d'incidence est bon, donc chez toi ça rouvre. C'est pas tout le monde pareil mais toi ce matin tu es là.

Il fait doux, un peu gris, tu as laissé les gosses, tu as posé une journée carrément peut-être, bien joué. Tu t'assois, ciel gris ou pas tu as mis une robe rouge alors tes cuisses touchent le froid de la chaise. Tu réapprends les bases, le papier sous la table pour pas qu'elle soit bancale. Oh ! Et puis celle-là tu l'avais gardée pour l'occasion.  Alors tu allumes une cigarette. T'as pris la totale : petit dèj' oeufs brouillés à 15 balles. Joane arrive. Vous marchez, vous marchez, vous remontez toutes les rues du centre-ville. N'importe quelle impasse, n'importe quel cul-de-sac prend une valeur immense puisque dans quelques mètres, il y a une autre terrasse. C'est midi, le soleil, les bières, les copains, trois pintes, non toi tu ne veux pas de citron dedans. Une fois encore, tu réapprends les bases, ne pas aller pisser à la première, sinon c'est connu, c'est foutu.  Il y'en aura trois, des pintes, à 14h tu es en retard. Ça faisait longtemps que t'avais pas été en retard quelque part. C'est fou comme tu te sens vivant.

On pourra se faire une toile !

Tu as prévu Mandibules de Quentin Dupieux et Adieu les cons parce que ça reprend et que c'est de circonstance. 13h55, comme tu es heureux de retrouver le petit bonhomme avec sa pioche d'avant les films. Et puis plaisir perso, tu enlèves tes chaussures, parce que tu es là, tu es bien là, dans un cinoche. Ce soir vous êtes six, encore en terrasse, il pleut un peu mais c'est beau les gens qui rient sous la pluie. Ce week-end, Lucas et Elise vont voir Brest-PSG, ils ont eu deux des 800 places autorisées. Ce soir toi tu seras à l'Olympia. Il y a eu une dérogation couvre-feu, c'était prévu depuis longtemps. Reporté en décembre dernier, ça tombe ce soir. C'est Yannick Noah, 69 euros, 800 personnes aussi. Les portes ouvrent à 20h...

Une terrasse pleine à Paris, le 2 juin 2020. Photo d\'illustration.
Une terrasse pleine à Paris, le 2 juin 2020. Photo d'illustration. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)