Mon info, France info

Mon info. Une commune du Loiret suspend son jumelage avec une ville polonaise en raison de sa position anti-LGBT

Un jumelage entre Saint-Jean-de-Braye et Tuchow est suspendu parce que cette commune polonaise vient de prendre une résolution anti-LGBT.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des manifestants étendent le \"rainbow flag\" emblème du mouvement LGBT à Varsovie (Pologne). Photo d\'illustration.
Des manifestants étendent le "rainbow flag" emblème du mouvement LGBT à Varsovie (Pologne). Photo d'illustration. (WOJTEK RADWANSKI / AFP)

Vous vous êtes peut-être toujours demandé – comme moi – en voyant le panneau à l'entrée des villes avec la liste des communes amies, à travers le monde : "Mais à quoi servent les jumelages ?"  Il y a les échanges, sportifs, culturels ou économiques, évidemment. Mais entre villes jumelles, on peut aussi se fâcher. C'est ce qui se passe entre une commune française et une commune polonaise. Il s'agit de Saint-Jean-de-Braye, dans le Loiret, qui vient de prendre la décision de suspendre son jumelage avecTuchow, en Pologne. Le point de rupture, c'est la politique de la ville de Tuchow, qui a pris une résolution anti-LGBT. Comme d'autres villes polonaises, elle s'est déclarée comme "zone libre de toute idéologie LGBT". En gros, pas de gays chez nous.

En attente d'explications

Ça n'a pas du tout plu à la maire divers gauche de Saint-Jean-de-Braye. Le conseil municipal de la commune du Loiret a donc adopté un vœu, pour réclamer la suspension des relations avec Tuchow, et demander des explications à la commune polonaise, pour savoir pourquoi elle a pris une telle résolution, contraire aux droits de l'Homme. Côté polonais, la maire de Tuchow se défend, et pointe du doigt les conseillers municipaux du PiS, le parti conservateur au pouvoir en Pologne. Mais en aucun cas, dit elle, ce n'est une demande des habitants. Magdalena Marszalek regrette que sa commune soit cataloguée comme homophobe à cause d'une poignée de conseillers.

Des manifestants étendent le \"rainbow flag\" emblème du mouvement LGBT à Varsovie (Pologne). Photo d\'illustration.
Des manifestants étendent le "rainbow flag" emblème du mouvement LGBT à Varsovie (Pologne). Photo d'illustration. (WOJTEK RADWANSKI / AFP)