Micro européen, France info

Micro européen. Comment l’Espagne a sauvé son patrimoine architectural

"Micro européen" s'intéresse aujourd'hui à l'Espagne. En ce week-end des journées européennes du patrimoine, José-Manuel Lamarque et son invité nous expliquent comment l'Espagne a sauvé son patrimoine architectural depuis 1928.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le parador du couvent San Francisco à l\'Alhambra en Andalousie à Grenade. 
Le parador du couvent San Francisco à l'Alhambra en Andalousie à Grenade.  (UNIVERSAL IMAGES GROUP VIA GETTY)

L’Espagne du début du XXe siècle est un pays possédant un grand nombre de châteaux, monastères, forteresses et couvents, souvent inoccupés.

La vie de château  

Comment, pour la couronne espagnole, mettre en place une politique de sauvegarde et de rénovation de ses trop nombreux bâtiments historiques ? Au vu des finances de l’état à cette époque, l’opération était impossible.

L’Espagne et le tourisme  

Dès 1910, le marquis de la Vega-Inclán (rien à voir avec Zorro), est chargé par le gouvernement espagnol d’imaginer un réseau de chambres d’hôtes accueillantes. À une époque où on se déplaçait peu encore en automobile dans ce pays, le voyageur faisait son trajet souvent en coche, malle-poste ou encore à cheval.

Pour le gouvernement de l’époque, il s’agissait d’offrir aux voyageurs quelque peu "argentés" des relais très confortables. Il faudra attendre 1928 pour que le marquis de la Vega-Inclán passe à l’action par la création du premier Parador dans la Sierra de Gredos dans la province d’Avila.

1928 l’année des Paradores

Le Parador de la Sierra de Gredos sera ainsi inauguré en 1928, ainsi que le Comité Paradores du Royaume par le roi Alphonse XIII. Depuis Paradores de Turismo est devenue une chaîne hôtelière espagnole de luxe, à la forte renommée, qui offre à ses clients le loisir de résider dans des monuments patrimoniaux, tel le monastère de San Francisco à l’Alhambra de Grenade, de découvrir le patrimoine de la cuisine provinciale, la culture locale et artistique et de résider dans des lieux d’exception proches de la nature.

Devenue propriété de l’état espagnol par la création de la société Paradores d'Espagne SA en 1991, le réseau Paradores représente aujourd’hui plus de 10 000 chambres dans 97 établissements dans toute l’Espagne.

Le parador du couvent San Francisco à l\'Alhambra en Andalousie à Grenade. 
Le parador du couvent San Francisco à l'Alhambra en Andalousie à Grenade.  (UNIVERSAL IMAGES GROUP VIA GETTY)