Ma ville demain, France info

Ma ville demain. Logistique urbaine : le ballet quotidien des camionnettes de livraison

"Ma ville demain"... Comment va-t-elle respirer ? Avec notamment l'augmentation des livraisons quotidiennes des camionnettes. 500 millions de colis livrés l’an dernier, en France, et leur croissance annuelle est à deux chiffres. Tous les weekends de l'été, Cécile Maisonneuve répond à nos questions sur le devenir de nos cités. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Comment vivrons-nous demain dans nos villes, avec notamment les livraisons quotidiennes des camionnettes ? Photo d\'illustration
Comment vivrons-nous demain dans nos villes, avec notamment les livraisons quotidiennes des camionnettes ? Photo d'illustration (GETTY IMAGES)

À quoi va ressembler ma ville demain. On en parle tous les week-ends cet été sur franceinfo. Éclairage avec Cécile Maisonneuve et Édouard Marguier. Et aujourd'hui, on se penche sur le ballet quotidien des camionnettes.

franceinfo : Comment la ville peut-elle respirer malgré le développement de la logistique ? 

Cécile Maisonneuve : Quand on parle de mobilité en ville, on pense piétons, métro, vélos, voitures, mais il y a une autre mobilité dont on parle moins : celle des biens qui permettent de nourrir et alimenter les urbains que nous sommes. Cette mobilité-là et toute la logistique qui va avec, vous savez, c’est un peu comme dans Tartuffe : "Cachez cette mobilité que je ne saurais voir". Il est temps pourtant de s’en occuper.

Effectivement, quand on dit logistique urbaine, ce qui vient à l’esprit, c’est l’image de la petite camionnette blanche derrière laquelle on reste bloqué 20 mn…

Ah, la petite camionnette blanche ! Effectivement, c’est le cauchemar des urbains. Le commerce en ligne a en effet fait exploser les livraisons individuelles. Avec le développement du e-commerce, au lieu de livrer un seul magasin, on livre tout le monde, séparément. Résultat ? 500 millions de colis livrés l’an dernier en France, et leur croissance annuelle est à deux chiffres. Ça fait beaucoup, mais c’est surtout gênant : car la camionnette blanche, elle mord souvent sur le trottoir et les pistes cyclables. Sans compter les accidents liés au rythme effréné des livreurs, soumis à des délais de livraison toujours plus serrés, par les consommateurs exigeants que nous sommes !

Comment éviter que, demain, la ville soit submergée par la logistique urbaine ?

Dans ce domaine, les innovations fourmillent ! Amazon a présenté l’an dernier son drone livreur. Pourquoi pas dans les zones à faible densité, mais on imagine assez mal le ciel de Bordeaux ou de Grenoble sillonnés d’engins volants en permanence.

Il y a aussi les robots livreurs terrestres, déjà en action aux États-Unis ou en Chine. Dans nos villes aujourd’hui, le fret fluvial se développe, très timidement. On voit aussi se déployer les vélos cargos. Reste qu’aucune de ces innovations ne suffira à résoudre les problèmes de logistique urbaine. Car le sujet, c’est le stockage des marchandises. D’immenses entrepôts sont installés toujours plus loin des villes. Si celles-ci veulent prendre la main sur la logistique, la rendre plus durable, cela signifie mieux organiser le stockage au plus près des consommateurs.

Mais concilier prix du foncier dans les centres urbains et stockage de marchandises, on n’a pas encore trouvé la formule magique. Espérons que nos villes demain sauront l’inventer.

Comment vivrons-nous demain dans nos villes, avec notamment les livraisons quotidiennes des camionnettes ? Photo d\'illustration
Comment vivrons-nous demain dans nos villes, avec notamment les livraisons quotidiennes des camionnettes ? Photo d'illustration (GETTY IMAGES)