Les informés de franceinfo, France info

Les informés de franceinfo. Le succès de l'application Yuka, qui note les aliments, "oblige les industriels à se remettre en question"

Les informés de franceinfo sont revenus sur le succès de cette application qui déchiffre la liste d'ingrédients des aliments.

Patrice Moyon, journaliste à Ouest-France, invité des Informés de franceinfo.
Patrice Moyon, journaliste à Ouest-France, invité des Informés de franceinfo. (RADIO FRANCE)

Notre modèle agroalimentaire fait la Une de l'actualité. La firme américaine
Monsanto, qui utilise du glyphosate dans ses pesticides, vient d'être condamnée aux États-Unis à verser 289 millions de dollars à un jardinier atteint d'un cancer incurable après avoir longuement utilisé des produits de la marque. Et une application, Yuka, devient un phénomène de société avec déjà 5 millions de téléchargements. Elle attribue une note aux produits alimentaires, en fonction de leur qualité nutritionnelle et de la présence d'additifs.

Pour Patrice Moyon, journaliste à Ouest-France, son succès "oblige les industriels à se remettre en question".

L'extrait

franceinfo : Lorsque vous scannez un produit et qu'on vous dit qu'il est mauvais, cela peut-il avoir des répercussions sur les producteurs ?

"Ce qui est intéressant c'est que certains industriels commencent à coopérer avec Yuka en fournissant des informations. Le consommateur est au centre et il oblige les agriculteurs à s'interroger sur leurs pratiques et les industriels à se remettre en question. Ça c'est plutôt intéressant."

Les invités 

Alexia Germont, présidente fondatrice du think tank France Audacieuse

Félix-Raymond Colonna, communicant, co-fondateur de l’agence Dellarocca Conseil

Fatima El Ouasdi, présidente et co-fondatrice de l’association Politiqu’elles    

Patrice Moyon, journaliste à Ouest-France, invité des Informés de franceinfo.
Patrice Moyon, journaliste à Ouest-France, invité des Informés de franceinfo. (RADIO FRANCE)