Les informés de franceinfo, France info

Les informés. Brexit : "L’Union européenne ne fait pas son job, nécessairement la fracture va aller en s’agrandissant"

Les invités de l'émission "Les informés de franceinfo" sont revenus, lundi, sur la démission du ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Caroline Mécary, avocate, était l\'invité des \"Informés de franceinfo\"
Caroline Mécary, avocate, était l'invité des "Informés de franceinfo" (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Crise politique chez nos voisins d'outre-Manche. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a démissionné lundi 9 juillet, au lendemain du départ du ministre chargé du Brexit, David Davis"Cet après-midi (lundi), la Première ministre a accepté la démission de Boris Johnson, a indiqué Downing Street dans un communiqué. Les deux ministres étaient en désaccord avec Theresa May sur la future relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, après le Brexit. Les "Informés de franceinfo", sont revenus sur cette décision soudaine.

L'extrait

franceinfo : Le Brexit avait été cité en exemple par Donald Trump. Est-ce que les pays peuvent en être dissuadés quand on voit à quel point c’est compliqué de divorcer de l’Union européenne ?  

Caroline Mécary, avocate : J’ai plutôt l’impression que les candidats à la sortie de l’Union européenne ne sont pas pléthore. On voit bien combien c’est difficile. Le choix de Theresa May ne fait pas consensus, d’où la réaction de de Boris Johnson. J’ai plutôt l’impression que ce n’est pas cohérent avec le vote qui a été fait. Je comprends le pragmatisme mais au fond ça ouvre la voie à une Europe à deux vitesses. Est-ce qu’on va se saisir de ça pour sortir ces pays qui nous embarrassent bien ? Si elle avait eu du courage politique, j’aurais refait un référendum. Le peuple a voté mais le peuple peut aussi revoter. Il peut prendre conscience de ce qu’il veut ou de ce qu’il ne veut pas. L’Union européenne est trop technocratique, elle est ultra libérale. Là où elle pourrait être protectrice pour les citoyens européens, ne serait-ce qu’au travers d’une harmonisation fiscale et des règles de droit social, elle ne fait pas son job. Nécessairement la fracture va aller en s’agrandissant.

Les invités 

Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, président de MCBG Conseil, enseignant à Sciences Po  

Patrice Moyon, de la rédaction parisienne de Ouest France  

Caroline Mécary, avocate  

François d’Orcival, éditorialiste politique à Valeurs Actuelles

Caroline Mécary, avocate, était l\'invité des \"Informés de franceinfo\"
Caroline Mécary, avocate, était l'invité des "Informés de franceinfo" (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)