Cet article date de plus de dix ans.

Quel avenir politique pour l'Egypte?

écouter (10min)
Dans quatre jours auront lieu en Égypte les premières élections législatives depuis la chute de Moubarak au mois de février. Quelles sont les forces en présences? La démocratie est-elle en marche place Tahrir?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pierre Vermeren est maitre de conférence en histoire du Maghreb à l'université Paris 1. Il explique que les manifestants essaient de reprendre le processus qui leur avait échappé lors du coup d'état militaire qui a suivi la révolution de février.

"Les manifestants se battent contre la lenteur du processus électoral et demande le départ de la direction des affaires de l'armée."

L'armée égyptienne a dans le pays un rôle judiciaire, politique et économique. "C'est un état dans l'état" explique l'invité du Zoom de France Info."

Quant aux frères musulmans, malgré leur puissance (ils représenteraient un tiers de l'électorat), ils apparaissent dépassés par les évènements. Ils représentent cependant la force politique la mieux structurée du pays à l'heure actuelle en terme de moyens financiers et humains.

Les salafistes comptent aussi. Ils sont "peu nombreux, plus radicaux, plus violents, et contre le processus électoral " selon Pierre Vermeren .

"Les militaires sont aujourd'hui enfermés entre une population déchainée et des alliés occidentaux qui demandent la modération."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.