Union européenne : les réunions se font-elles systématiquement en anglais à Bruxelles ?

écouter (85min)

Eric Zemmour affirme que les réunions au sein des institutions européennes se déroulent systématiquement en anglais. C'est à nuancer.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Eric Zemmour lors d'une conférence de presse le 10 janvier 2022 à Paris. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA VIA MAXPPP)

Invité sur BFMTV mercredi 12 janvier, Eric Zemmour dit qu'il demandera "à ce que les réunions européennes cessent d'être systématiquement en anglais. Il y a d'autres langues en Europe" s'il est élu président de la République. Quelle est la place de l'anglais et du français au Conseil, à la Commission et au Parlement ? 

"La place de la langue anglaise au sein des institutions européennes est devenue prépondérante, voire hégémonique." C'est ce que dit un rapport rendu au gouvernement en octobre dernier. De fait, au Conseil de l'Union européenne, que préside la France depuis le début de l'année, 2% des documents sont rédigés à l'orgine en français contre 95% en anglais. L'anglais à la Commission européenne, c'est 85% des documents avant traduction, moins de 4% pour le français. A la fin des années 90, il y avait encore un tiers de documents rédigés en français. L'anglais est également majoritaire à l'écrit au Parlement européen. Par contre, le français reste prédominant à la Cour de Justice de l'Union européenne.

Par contre, dans les réunions officielles, les représentants français ne s'expriment qu'en français. S'il est élu, Eric Zemour n'aura pas forcément besoin de parler anglais s'il veut s'exprimer à Bruxelles. Mais à l'oral aussi, l'anglais semble avoir pris le pas au sein des institutions européennes. Dans les réunions informelles, dans les groupes de travail, il y a peu de traduction si les échanges ont lieu en anglais, précise le rapport.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.