Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, Bachar Al-Assad n'a pas ridiculisé les frappes françaises sur la Syrie

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et les réseaux sociaux. Aujourd'hui, les faux sous-titres sur une vidéo du président syrien.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une vidéo détournée d\'un discours de Bachar Al-Assad est partagée sur Facebook après les frappes françaises sur la Syrie
Une vidéo détournée d'un discours de Bachar Al-Assad est partagée sur Facebook après les frappes françaises sur la Syrie (Capture d'écran Facebook)

C'est une page Facebook intitulée "Tous avec Vladimir Poutine" qui a relayée cette "réaction" de Bachar Al-Assad après les frappes aériennes menées le 13 avril en Syrie par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. 

Voici ce qu'on peut lire dans les sous-titres :

"Notre pays a été frappé sur plusieurs sites dans la nuit de vendredi à samedi par une coalition illégale menée par les USA et suivie de ses vassaux britanniques et français
Ces attaques n'ont provoqué aucune perte humaine et des dégâts très limités. La majorité des missiles ont été interceptés et particulièrement, la totalité des missiles français. La France a utilisé 6 navires 17 avions et 12 missiles de croisière pour un coût estimé à 1,4 million d'euro par missile. Nous conseillons donc à la France d'utiliser son argent à des causes plus importantes pour l'humanité."

Ce n'est pas la réaction du président syrien 

Bachar Al-Assad a effectivement réagi après les frappes des Occidentaux, mais il n'a rien dit sur d'éventuels missiles français interceptés. "Cette agression ne fait que renforcer la détermination de la Syrie à lutter contre le terrorisme", a déclaré, selon Damas, le président syrien dans le cadre d'une conversation téléphonique avec son homologue iranien. 

Alors d'où viennent les images de la vidéo ? Il s'agit en fait d'un discours prononcé par Bachar Al-Assad en janvier 2013 sur la scène de l'Opéra de Damas. Discours prononcé après sept mois de silence et dans lequel le président syrien dénoncait déjà une guerre menée par des terroristes financés par des pays étrangers.

De l'humour... mal compris 

Il s'agit donc d'un détournement de sous-titres. "La traduction n'est pas la bonne en effet, c'est une vidéo humoristique donc on se calme", se défend la page Facebook à l'origine du montage. Sauf que beaucoup d'internautes ont pris cette vidéo au premier degré. 

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que de faux sous-titres sont utilisés pour manipuler une vidéo et faire passer un message politique. En 2010, une interview de l'ancien ambassadeur chinois était détournée pour lui faire dire que "les français sont des fainéants qui vivent au-dessus de leur moyen".

Là encore, le détournement était présenté comme un gag. Sauf que ce trait d'humour ne semble pas partagé par les autorités chinoises. Voilà ce qu'on peut lire sur le portail officiel de la Chine : "Il sera difficile de réparer les dégâts causés par ces faux sous-titres aux relations entre le peuple chinois et des centaines de milliers de personnes vivant aux quatre coins du globe qui ont vu ces vidéos".

Une vidéo détournée d\'un discours de Bachar Al-Assad est partagée sur Facebook après les frappes françaises sur la Syrie
Une vidéo détournée d'un discours de Bachar Al-Assad est partagée sur Facebook après les frappes françaises sur la Syrie (Capture d'écran Facebook)