Séries, podcasts et Instagram pour se former à la sexualité, une boite aux lettres peut cacher un Zemmour et le harcèlement anti-2010

écouter

Aujourd'hui, "Le Quart d'Heure" traîne sur Instagram et regarde Netflix, car c'est bien là désormais que les plus jeunes s'éduquent à la sexualité, et on va essayer de comprendre pourquoi. On vous parle aussi d'une boîte aux lettres qui joue un rôle clé dans la pré-campagne de Zemmour et du #Anti2010 qui remet la question du harcèlement scolaire sur le devant de la scène.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Visuel à l'occasion du lancement de la saison 3 de Sex Education  (Compte Twitter de Netflix France)

L'épisode d'aujourd'hui a bien failli ne pas voir le jour. Car l'équipe du "Quart d'Heure" a hésité à rester dans le canapé pour binge-watcher la troisième saison de Sex Education qui sort aujourd'hui sur Netflix. D'autant que cette série est devenue une référence parce qu'elle aborde des thématiques qu'aucun cours de SVT n'aura abordé dans leur scolarité : la sexualité comme lieu de plaisir, le consentement, la diversité des sexualités et des pratiques ... 

Sex Education illustre bien, d'ailleurs, cette nouvelle éducation sexuelle qui se joue maintenant sur Internet, non plus seulement sur les sites pornographiques mais aussi sur Instagram via des comptes féministes ou grâce à des podcasts. Des jeunes nous ont raconté comment ils et elles s'informent puis Naya Ali, animatrice du podcast Hotline, et Sami Outalbali, acteur qui incarne Rahim dans la série, nous expliquent le succès de ces nouvelles formes d'éducation. 

Nous vous donnons ensuite rendez-vous avec une mystérieuse boite aux lettres, qui s'est révélée être la base arrière des jeunes soutiens d'Eric Zemmour, qui s'activent pour organiser sa pré-campagne et mobiliser bras et chéquiers. Philippe Randé, journaliste à la Cellule Investigation de Radio France, nous raconte son enquête. 

Enfin, il est un hashtag qui fait beaucoup parler sur TikTok et Instagram, et qui a fait réagir jusqu'au ministre de l'Education Nationale lui-même : #Anti2010. Ce mot-dièse appelle au harcèlement des élèves nés en 2010 et rappelle combien le harcèlement scolaire reste un enjeu essentiel. 

Invité·es : Naya Ali, journaliste et animatrice de Hotline, Sami Outalbali, acteur de Sex Education et Philippe Randé, journaliste à la Cellule Investigation de Radio France.

Retrouvez "Le Quart d'Heure" du lundi au vendredi sur franceinfo, sur l'application Radio France et toutes les autres applications de podcast (Spotify, Apple podcasts, Podcast Addict, Deezer ...).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le quart d'heure

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.