Le livre du jour, France info

Le livre du jour. "Quarante ans" de Marc Lambron

Membre de l'Académie française, Marc Lambron est l'invité de Philippe Vallet pour "Quarante ans. Journal 1997".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Portait de l\'écrivain, Marc Lambron
Portait de l'écrivain, Marc Lambron (YANNICK COUPANNEC)

Marc Lambron, Immortel de l'Académie française, publie Quarante ans. Journal 1997, aux éditions Grasset. En plein procès Papon, il était alors au centre des polémiques à la suite de 1941, son roman sur Vichy, il fréquentait le tout-Paris et n'était pas encore à l'Académie. Aujourd'hui, il a 60 ans et il publie ce journal secret, qui témoigne des évolutions et des conservatismes français. 

"L'année de mes 40 ans, j'étais en congé de roman, et j'ai décidé de tenir le journal de cette année-là. Vingt ans après, l'année de ses soixante ans, il m'a semblé opportun de faire cette sorte de 'vingt ans avant-vingt ans après'. Ce journal est à la fois intime et 'extime'. Intime, parce que c'est l'année de la mort de mon père. Et 'extime' – j'emploie ce néologisme – parce que je suis quelqu'un de curieux, dans l'instantané. La question qu'il y avait à travers ce journal c'est "est ce que la société parisienne ressemble encore à celle de Balzac ?"

En 1997, on n'est pas encore dans un monde numérique. Il faut donc imaginer un monde où on vivrait sans le savoir dans la liberté qui n'a pas encore été bouffée par la télématique.

L'écrivain Marc Lambron

à franceinfo

Marc Lambron constate toutefois que "ce qui n'a pas changé, et c'est troublant, c'est une sorte de suspension, dans une société où on est jeune tard, une certaine pérennité assez amusante à observer." Tout le monde peut donc se reconnaître dans ce journal intime. "Chacun peut se poser la question : où étais-je il y a vingt ans et où suis-je aujourd'hui ? Le miroir du romancier, c'est aussi le miroir di du lecteur."

Portait de l\'écrivain, Marc Lambron
Portait de l'écrivain, Marc Lambron (YANNICK COUPANNEC)