Aux Antilles, les producteurs de bananes sont inquiets : manque de rentabilité de la filière et invasion d'un champignon

C’est le produit agricole antillais le plus célèbre, et le quatrième aliment le plus consommé dans le monde, mais aujourd’hui la banane est menacée.
Article rédigé par France Info - Alain Rosalie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 125 min
La cercosporiose noire, ce champignon qui s’attaque aux feuilles de bananiers. (MARTINIQUE LA 1ERE)

Les agriculteurs antillais qui cultivent la banane n’ont plus vraiment le moral. Découragés par le manque de rentabilité de la filière et l’invasion de leurs champs par la cercosporiose noire, ce champignon qui s’attaque aux feuilles de bananiers. Certains d’entre eux songent à une reconversion, car la banane antillaise ne fait plus recette. Reportage Christine Cupit, Martinique la 1ere.

À la Réunion, c’est la flore endémique de l’île qui est menacée

Une flore locale à l'état spontané, qui disparaît de manière inquiétante. 41% des espèces présentes sur le territoire sont menacées d'extinction, et près de 10% ont totalement disparu. Sophie Person, Réunion la 1ere.

La distribution de bouteilles d'eau continue à Mayotte : un défi logistique

À Mayotte, la distribution de bouteilles d’eau à la population générale se poursuit. Ce défi logistique s’inscrit dans un contexte de sécheresse exceptionnelle. 150 pompiers et membres de la Sécurité civile sont sur place, pour procéder à la mise à disposition de l’eau pour plus de 300.000 Mahorais.

La distribution – un litre quotidien par personne – s’est plus ou moins bien déroulée selon les communes, mais globalement sans trop de bousculades. Exemple à Tsingoni dans l’Ouest de l’île avec Ibrahim Yahaya pour Mayotte la 1ere.

Dans le même temps la préfecture demande aux Mahorais de redoubler d’effort pour limiter l’usage de l’eau. La situation est très alarmante dans ce 101e département. Les faibles pluies de ces derniers jours ne sont pas suffisantes pour préserver les retenues collinaires.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.