Le fin mot de l'histoire, France info

Jean Jaurès

Le 31 juillet 1914, "ils ont tué Jaurès"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Jean Jaurès)

 • Né le 3 novembre 1859 à Castres, mort à Paris le 31 juillet 1914.

• 1878 Il entre premier à l’Ecole normale supérieure.

• 1885 A 25 ans, il se fait élire député du Tarn et siégea au centre gauche.

• 1886 Il se marie avec Louise Blois avec qui il a deux enfants : Madeleine (1951) et Louis Paul (1898).

• 1892 Docteur en philosophie avec sa thèse principale, De la réalité du monde sensible, et sa thèse secondaire en latin, Des fondements du socialisme allemand chez Luther, Kant Fichte et Hegel.

• 1898 Ardent défenseur de Dreyfus, il publie Les Preuves : Affaire Dreyfus. 

• 1901 Publie Histoire socialiste de la Révolution française chez Rouff et Etudes socialistes chez Georges Bellais.

• 1904 Il fonde le journal L’Humanité qu’il dirige jusqu’à sa mort

• 1909 A la Chambre, Jaurès soutient les luttes des travailleurs, notamment lors de la grève des postiers et celle des cheminots (1910).

• 1912 Au congrès de l’Internationale de Bâle contre la guerre, Jaurès prononce, dans la cathédrale, un discours devenue célèbre.

• 1913 Meeting en plein air du Pré-Saint-Gervais contre les trois ans de service militaire votés par la chambre des députés.

• 1914 Jaurès est réélu député de Carmeaux. L’archiduc François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo. Raoul Villain abat Jaurès au café Le Croissant.

Jean Jaurès, Gilles Candar et Vincent Duclert, Fayard, 2014

Jean Jaurès, Jean-Pierre Rioux, Tempus, Perrin, 2008

Jaurès et le réformisme révolutionnaire, Jean-Paul Scot, Seuil, 2014

Biographie, actualités, bibliographie

http://www.jaures.eu/biographie-chronologie-de-jaures/

(Jean Jaurès)