Cet article date de plus de sept ans.

Mon employeur peut-il refuser mes congés ?

écouter (5min)
En cette veille de mois de juillet, beaucoup s’apprêtent à partir en vacances… C’est l’occasion de s’intéresser à un point de droit concernant justement cette période de congés. Peut-on, quand on est salarié, librement choisir ses vacances ? Est-ce qu’un employeur peut refuser mes vacances ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (En principe, il n'est pas permis de prendre ses cinq semaines de congés d'affilée (le maximum est de 4) © Fotolia)

 Et bien oui ! Aussi injuste que cela puisse paraître, si vous pensiez travailler cet été, pour pouvoir partir trois semaines moins cher à la rentrée, votre chef peut totalement refuser. Il peut même vous imposer d’en prendre, des vacances. Vous devez vous reposer et votre employeur doit y veiller. C’est ce que dit la loi. A défaut, il s’expose à une amende.

C’est pourquoi, votre patron peut vous contraindre à plusieurs choses :

il peut vous demander de partir à une date précise. Le code du Travail a fixé la période des congés annuels entre le 1er mai et le 31 octobre. D’ailleurs, si votre entreprise ferme l’été, votre chef peut tout à fait vous demander de partir pendant la fermeture.même si votre patron a accepté vos congés, il peut faire marche arrière et les modifier. Par contre il doit vous en expliquer le motif : un déménagement de l’entreprise par exemple, et vous prévenir 30 jours avant votre départ.votre employeur peut aussi vous demander de partir moins longtemps. Même si ce trek en Asie à l’air alléchant, en principe, vous ne pouvez prendre vos 5 semaines de congés payés d’un seul coup. Selon le Code du Travail, vous ne pouvez partir que 4 semaines d’affilées. C’est le maximum, le minimum étant de deux semaines.

Par contre si vous venez de découvrir, avec joie, que votre collègue de bureau a pris ses billets en même temps que vous, là c’est du cas par cas. Votre chef doit comparer votre situation familiale, votre ancienneté et votre contrat pour pouvoir décider qui partira ou pas.

En revanche, si vous êtes en couple dans l’entreprise et que vous voulez partir avec votre conjoint en vacances, votre patron est obligé de dire oui. Attention, ça ne marche que pour ceux qui travaillent ensemble. Pour les autres malheureusement il n’y a rien de prévu par la loi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.