Le droit d'Info, France info

Je loue une voiture cet été : quels sont mes droits ?

Il y a moins d’un mois l’association UFC-Que choisir pointait du doigt dans une étude les loueurs de voiture. Tarifs, options, dépôts de garantie, les abus seraient nombreux... Pourtant de plus en plus de Français adopteraient ce système pour voyager. Si vous avez loué une voiture cet été, quels sont vos droits ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Pendant les vacances, de nombreux Français choisissent la location de voitures, souvent sans connaître leurs droits © Régis Duvignau/Reuters)

 Qui dit remise des clés, ne dit pas forcément liberté. Les clauses concernant les voitures de location sont nombreuses, tout comme les prix qui varient d’une enseigne à l’autre.

Il existe toutefois quelques règles.

D’abord, le loueur doit être transparent. C’est-à-dire qu’il doit afficher dans ses bureaux les tarifs de location, toutes taxes comprises. Puis si jamais, arrivé sur place, malheureusement, votre voiture n’est plus disponible, ce qui en période estivale est assez fréquent, alors l’entreprise est obligée de vous proposer un autre véhicule pour le même prix... même s’il s’agit d’une berline et que vous aviez réservé une citadine. En revanche, si l’agence n’a que des modèles de catégorie inférieure à vous soumettre, là, vous êtes en droit d’exiger une réduction de votre location.

Remettre les clés en main propre

Après vous avoir remis les clés, votre loueur doit aussi vous donner un contrat en double exemplaire. Il définit les conditions d'usage du véhicule, la durée et le coût de la location. Il doit aussi vous faire signer la fiche d’état du véhicule.

Pensez d’ailleurs à la lire attentivement et à vérifier son exactitude en faisant le tour de votre voiture. Si vous ne le faites pas et que vous découvrez pendant vos vacances que votre location a été abîmée avant vous, vous serez considéré comme responsable lors de la restitution.

Attention aussi, aux horaires, si vous ramenez votre voiture et que votre agence de location est fermée. Même si cette boîte aux lettres est tentante, vous êtes considéré comme maître du véhicule, jusqu’à la remise des clés et des papiers en main propre.

(Pendant les vacances, de nombreux Français choisissent la location de voitures, souvent sans connaître leurs droits © Régis Duvignau/Reuters)