Location de logements : c’est reparti pour Airbnb

écouter (3min)

Airbnb a réalisé, lors du premier trimestre 2022, 34% de plus de nuitées que sur la même période de 2019.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le logo Airbnb sur un smartphone dans un appartement. (MOURAD ALLILI / MAXPPP)

Après un gros creux pendant les différents confinements liés au Covid-19, la plateforme américaine de location de logements, Airbnb, a repris des couleurs au premier trimestre. Elle a même fait mieux qu’avant la pandémie.

C'est le premier trimestre aussi bon depuis la création du groupe en 2008. Il s’agit de l’activité mondiale. 102 millions de nuitées, 34% de plus que sur la même période 2019. Conséquence directe sur les résultats financiers : une hausse de près de 40% du chiffre d’affaires à 1,5 milliard de dollars, qui n’empêche pas au final un léger déficit de 19 millions mais qui n’inquiète pas les investisseurs car la dynamique globale est revenue.

Une reprise due au tourisme mais pas uniquement. Airbnb parle d’une demande soutenue en Europe, Amérique du Nord, Afrique, Moyen-Orient, et les prévisions sont en hausse pour ce deuxième trimestre. De nombreuses locations sont déjà engagées pour cet été et surtout la fin d’année pour les fêtes. Mais plus loin que le tourisme, les dirigeants de la plateforme de location regardent de très près tout ce qui est lié aux nouvelles habitudes de consommation et de travail depuis les confinements.

Effet télétravail

Le télétravail va s'inscrire dans le temps long avec des organisations de plus en plus flexibles et nomades. Ces tendances de fond sont déjà observées dans tous les pays développés. Face à cette clientèle composée de ce qui est désormais appelé les "nomades numériques", Airbnb estime que la crise va permettre de drainer de nouveaux clients : des hôtes, des hébergeurs, désireux de trouver de nouvelles sources de revenus en louant leurs biens. Ce qui était déjà réalité, devrait devenir une norme de long terme.

Le bilan positif du premier trimestre offre à Airbnb de nouvelles perspectives dans un avenir qui va rester fortement marqué par la crise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.