Enchères des Hospices de Beaune : un résultat "historique et spectaculaire"

écouter (3min)

Le montant de la vente des vins des Hospices de Beaune, dimanche 20 novembre, approche 29 millions d’euros. Les célèbres enchères annuelles ont atteint de nouveaux sommets.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La vente aux enchères aux Hospices de Beaune (Côte-d'Or), le 20 novembre 2022. (JEFF PACHOUD / AFP)

Récolte abondante, millésime exceptionnel et demande en hausse. Le résultat de cette année des Hospices de Beaune est qualifié d'"historique et spectaculaire". Rien de moins. Huit cents acheteurs se sont regroupés sous les Halles de la capitale des vins de Bourgogne pour les plus anciennes enchères caritatives au monde. 28 978 000 euros précisément, sans les frais. La 162e vente de l'établissement hospitalier, qui s'est tenu le 20 novembre, a pulvérisé les records avec une hausse de 80% comparé au score réalisé en 2018, le plus élevé de l'histoire. Parmi les 802 lots mis aux enchères ce dimanche, un fût emblématique réservé à la cause des enfants a été adjugé à 810 000 euros, un record également.

Récolte abondante

Les acheteurs et collectionneurs de crus étaient au rendez-vous, bien informés de la récolte abondante cette année en Bourgogne. Les importantes pluies du mois de juin ont permis aux vignes de résister à la sécheresse, au point de donner un millésime qualifié d'exceptionnel. Comme le résume l'un des dirigeants de la maison Sotheby's Wine qui organise la vente : "On est passé d'un extrême à l'autre". Les vendanges 2021 avaient été amputées de moitié par un gel printanier dévastateur. Cette année, tout le contraire, ce qui a aiguisé l'appétit des acheteurs.

Clientèle internationale

Après le Covid et les restrictions de voyages, la clientèle étrangère est de retour, les chinois notamment. Et quand l'Asie aime un produit, rare qui plus est, les prix flambent, résume un expert. Il est vrai que la demande en vins de Bourgogne ne cesse d'augmenter. Une partie de la recette des ventes des Hospices de Beaune revient à des associations d'aides à l'enfance. Les hospices civils ne reçoivent aucune aide de l'État pour certaines dépenses qui sont donc financées entièrement par les vignes données aux Hospices depuis leur fondation au quinzième siècle.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.