Le brief éco, France info

Des délais toujours un peu plus longs pour le RSA

Pour obtenir le RSA, le revenu de solidarité active, il faut compter trois mois d’attente entre l’inscription et le premier rendez-vous. C’est ce que révèle une étude du ministère de la Santé. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un formulaire de demande de RSA.
Un formulaire de demande de RSA. (MAXPPP)

Les chiffres de cette étude datent de 2018/2019, mais ils montrent à quel point les services sociaux ont du mal à suivre. Trois mois en moyenne de délais, et même plus de quatre, dans un tiers des Conseils départementaux. Ce sont eux qui depuis une quinzaine d’années, avec la décentralisation, sont en charge du versement du RSA. On est loin de la promesse d’Emmanuel Macron, il y a deux ans, de réduire à un mois maximum le temps entre l’inscription et le premier rendez-vous.

Pour améliorer la situation, le gouvernement lance d’ailleurs aujourd’hui un nouveau service de l’insertion et de l’emploi, car le RSA ce n’est pas uniquement le versement d’une allocation, 564 euros pour une personne seule. Il y a normalement tout un dispositif d’accompagnement autour de la personne, pour l’aider à s’insérer, se loger, s’en sortir. 

Urgence car le nombre de bénéficiaires augmente avec la crise  

Selon la Caisse nationale d'allocations familiales, il va y avoir deux millions de foyers au RSA à la fin de l’année. Des foyers qui reçoivent, d’ailleurs, en ce moment la prime de Noël,152 euros pour une personne seule.  

Surtout, vu la violence de la récession, cette hausse du nombre d’allocataires n’est pas terminée. Plusieurs départements tirent la sonnette d’alarme. Débordée, la Seine-Saint-Denis, par exemple, vient de demander à l’État de reprendre le RSA dans son giron. 

La réponse de l’État   

Jean Castex a donné son accord de principe pour une expérimentation, une "renationalisation" en quelque sorte du RSA. Mais ça pourrait faire tâche d’huile. Pas plus tard que mardi 15 décembre, dans un rapport, la Cour des comptes a alerté, sur les problèmes économiques des départements. La Cour pointe justement le RSA, dont la flambée pourrait vite mettre en péril l’équilibre financier de plusieurs territoires.  

Un formulaire de demande de RSA.
Un formulaire de demande de RSA. (MAXPPP)