Nouvelle année : comment faire pour tenir nos "bonnes résolutions" pour 2022 ?

écouter (3min)

Faire du sport et passer davantage de temps en famille sont les résolutions des Français pour 2022, selon une récente enquête Ipsos. Mais que disent les sciences humaines ? 

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un groupe d'amis fête la nouvelle année. Photo d'illustration. (RGSTUDIO / E+ / GETTY IMAGES)

L'année dernière, seul un Français sur deux a tenu ses résolutions. D'un point de vue rationnel, on ne voit pas pourquoi il serait a priori plus facile de changer ses habitudes en début d'année. Pourtant, des chercheurs de Harvard ont pu le constater. Lorsqu'ils ont demandé à des étudiants d'améliorer leur hygiène de vie (en dormant plus, en faisant du sport et en réduisant leur temps d'écran), ces jeunes y arrivaient mieux si le changement d'habitude démarrait en même temps qu'une date symbolique comme un début d'année, une date anniversaire, ou début de saison par exemple. La perspective d'un nouveau départ ou de la page blanche est effectivement plus motivante pour le cerveau, donc autant en profiter maintenant.

Pas plus de deux résolutions

Combien de bonnes résolutions est il raisonnable de prendre si on veut les tenir ? Sûrement pas plus d'une ou deux, surtout en cette période de crise sanitaire  estime le professeur Michel Lejoyeux, psychiatre et auteur du livre Les 4 temps de la renaissance. Pour lui, il vaut mieux une toute petite résolution concrète qu'une résolution générale : plutôt que de se dire qu'on va "manger plus sain" ou "se remettre au sport", mieux vaut avoir l'objectif faire 7 000 pas par jour par exemple ou manger un fruit à chaque repas.

La formulation de la résolution compte aussi pour se stimuler : c'est psychologiquement plus facile de démarrer quelque chose de nouveau plutôt que d'oublier une mauvaise habitude. Des chercheurs suédois l'ont prouvé en analysant les bonnes résolutions de plus d'un millier de personnes. Résultat : il y a 25% de réussite supplémentaire chez ceux qui initient un nouveau rituel par rapport à ceux qui tentaient de se défaire d'un vieux réflexe. Une fois qu'on le sait, tout est question de formulation. Plutôt que de se dire qu'on arrête de fumer, il vaut mieux penser qu'on commence à économiser de l'argent en achetant moins de cigarettes.

Deux mois pour ancrer une bonne habitude

Combien de temps faut-il pour ancrer de nouvelles habitudes ? On entend souvent parler de 21 jours, mais scientifiquement, ça n'est pas fondé. Une étude publiée dans le European Journal of Social Psychology en 2009 montre qu'il faut plutôt 66 jours en moyenne, soit deux mois pour ancrer une nouvelle habitude. Ceci étant dit, quand on veut prendre de nouvelles habitude pour sa santé (moins de tabac, moins d'alcool, plus de sport), comme les bénéfices physiques apparaissent déjà au bout de trois semaines, tenir jusque là permet de gagner en bien être... Et cela motive pour continuer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.