Espace et chorizo : la "tranche" de rigolade et de lucidité offerte par le philosophe des sciences Etienne Klein

écouter (239min)

La polémique n’en finit plus autour d’un canular signé du physicien Etienne Klein. Dimanche 31 juillet sur Twitter, il a fait passer une tranche de chorizo pour une étoile. Et le voilà désormais contraint de s’excuser !

Article rédigé par
Bérengère Bonte - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Alpha du Centaure ou tranche de chorizo sur le compte Twitter de Gérard Klein. (CAPTURE D'ECRAN)

11 000 likes, 2 300 partages et désormais plus de 90 000 abonnés. Une chose est sûre : le "Chorizo gate" aura au moins dopé la notoriété d’Etienne Klein.

Dimanche 31 juillet, le physicien et philosophe des sciences, qui publie sagement depuis début juillet les tous premiers clichés du téléscope James Webb de la Nasa, bascule dans la charcuterie : il poste cette tranche de chorizo sur fond noir, avec pour légende : "Photo de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, située à 4,2 années-lumière de nous. Elle a été prise par le JWST (le fameux téléscope)". Et il s’émerveille : "Ah, ce niveau de détails ! Un nouveau monde se dévoile jour après jour". La toile s’esclaffe, certains s’étranglent. Soupçon de fake news. "Venant d’un directeur scientifique, c’est quand même un scandale", réagit un internaute.

Très vite, le chercheur du CEA détricote le canular. À peine une heure plus tard, il envoie un indice : "Bon, quand sonne l’heure de l’apéritif, les biais cognitifs semblent s’en donner à cœur joie... Gare, donc, à eux. Selon la cosmologie contemporaine, nul objet relevant de la charcuterie espagnole n’existe ailleurs que sur Terre." Mais l’emballement se poursuit. Lundi midi, il en remet donc une tranche : "Au vu de certains commentaires, je me sens obligé de préciser que ce tweet relevait d’une forme d’amusement. Apprenons à nous méfier des arguments d’autorité autant que de l’éloquence spontanée de certaines images…" dit Etienne Klein.

Pas une seconde Etienne Klein ne pensait que le canular prendrait. "Quand j’ai vu qu’un grand journaliste de BFMTV s’extasiait et qu’il risquait de la répandre, je lui ai signalé que c’était une blague. Il a pris ça avec beaucoup d’humour…" a-t-il raconté à l’Agence France Presse. Mercredi, il a même fini par présenter ses excuses. Désolé que certains aient l’impression d’avoir été "pris pour des andouilles".

Le canular est une vieille tradition chez les physiciens

Le chorizo en particulier a tourné il y a quelques années sur les réseaux pour faire croire à une face cachée de la lune. Mais le geste d'Etienne Klein fait aussi écho à l’affaire Sokal, du nom d’un physicien américain qui avait réussi à glisser un article bidon dans une revue à comité de lecture en 1996. "Ce geste dit notre faculté à être dupé, explique Etienne Klein, il interroge notre rapport aux sources, On a vu pendant le Covid que certains scientifiques isolés pouvaient publier des contre-vérités sans être contredits."

Le drame pour lui et pour la Nasa, c’est que son chorizo aura finalement eu plus de succès que les vraies photos du télescope JWST. 36 retweet pour la première image de Jupiter en infrarouge !

Au final, l’invitation au sens critique, elle, aura peut-être été entendue. Comme quoi ça peut avoir du bon, d’être pris un jambon…

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.