Le billet sciences, France info

Covid 19 : fini le masque en extérieur !

À partir de jeudi, on peut se promener sans masque en extérieur sous certaines conditions. L'épidémie recule plus vite que prévu.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un masque sanitaire jeté dans la rue.
Un masque sanitaire jeté dans la rue. (AURELIE LADET / MAXPPP)

Les membres du conseil scientifique doivent bien l'avouer : les chiffres montrent un recul de l'épidémie plus rapide que ce qu'ils avaient envisagé. Alors que plusieurs événements festifs sont en perspective, le gouvernement a donc décidé d'annoncer la fin du masque en extérieur : cours de récré, forêt, plage... Un geste que bon nombre de Français pratiquaient déjà quand ils sont seuls dans la nature ou dans une rue déserte.

La décision officielle était plutôt attendue pour le 1er juillet mais les chiffres indiquent que nous sommes passés sous la barre des 5 000 cas positifs par jour. Il y a moins de 2 000 patients en réanimation, il n'y a plus que neuf départements avec un taux d'incidence supérieur à 50. Il n’y a pas eu de rebond avec le retour en classe des élèves ou du sport en salle où pourtant on ne porte pas de masque. Le site covid tracker a observé l'impact de grands rassemblements en extérieur comme le 23 mai dernier quand des milliers de supporters lillois se sont rassemblés pour fêter la victoire de leur club de foot en championnat de France. Quinze jours après, aucun impact n'est visible sur l’épidémie. 

La saisonnalité du virus plus que le vaccin ?

Même s’il y avait des doutes l’an dernier, face à ce nouveau coronavirus, plusieurs chercheurs envisageaient déjà qu’il se comporte de façon saisonnière comme la grippe. Une étude américaine publiée dans la revue Plos One a même montré que les UV et la chaleur au dessus de 35° réduisait le taux de contamination dans une cinquantaine de pays. En fait, cela fait fondre la pélicule de graisse qui protège le virus. Il survit moins longtemps. Et si vous vous inquiétez pour votre masque que vous n'allez plus manipuler, sachez que les contaminations par les mains sont très rares même s’il est toujours conseillé de bien se les laver avant de toucher son masque. 

Le Centre de Contrôle des maladies aux États-Unis, autorise les personnes complètement vaccinées à enlever leur masque à l'intérieur et à l'extérieur depuis un mois. Une grande analyse a montré que les vaccins étaient non seulement efficaces contre les formes graves mais aussi contre les infections. Les quelques personnes vaccinées qui tombent quand même malades sont moins contagieuses que celles qui ne sont pas vaccinées. Mais c’est surtout l’hiver prochain, quand le virus retrouvera ses conditions de transmission préférées que l’on verra vraiment l’efficacité des vaccins. À condition qu’un variant ne joue pas les troubles fêtes dès cet été. Donc on enlève le masque en extérieur mais mieux vaut encore en garder en stock.

Un masque sanitaire jeté dans la rue.
Un masque sanitaire jeté dans la rue. (AURELIE LADET / MAXPPP)