Tourisme : Le recrutement est devenu "un vrai challenge", selon Alexis Gardy, président de Belambra Clubs

écouter (8min)

Le leader français des clubs de vacances veut recruter plusieurs centaines de personnes pour l’été.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alexis Gardy, président de Belambra Clubs, invité éco de franceinfo, jeudi 2 juin 2022. (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)

Comment trouver des salariés pour l’été ? Pour le secteur du tourisme, le sujet est crucial. Invité éco de franceinfo jeudi 2 juin, Alexis Gardy, le président de Belambra Clubs, estime que le recrutement est devenu "un vrai challenge" : "On cherche plusieurs centaines de collaborateurs encore".  

>> Tourisme : un été prometteur avec des réservations qui dépassent déjà les chiffres de l'avant-Covid

Le leader des clubs de vacances en France, avec une cinquantaine de sites, cherche à recruter pour "l’hébergement, la restauration, le bar, le ménage". Mais selon son président, pour y parvenir, il faut "rassurer" les candidats, "leur dire qu’en entrant comme jeune animateur pour une saison, ils pourront faire une deuxième saison s’ils le souhaitent l’hiver prochain, et devenir ensuite - qui sait ? – responsable d’animation ou directeur d’établissement". Si le recrutement est souvent difficile, ce n’est pas "qu’un problème de salaire", estime Alexis Gardy. Le groupe va par exemple "travailler sur l’hébergement des saisonniers".  

Le retour des touristes  

Plus de deux ans après le début de la pandémie, les touristes sont de retour. "L’hiver a été très, très satisfaisant", explique le dirigeant : "On était quasiment plein sur tous nos clubs pendant les quatre jours" du Pont de l’Ascension. "Les perspectives pour l’été sont encourageantes", poursuit-il. "On est légèrement en avance par rapport au niveau de 2019".  

Le groupe, soutenu par son actionnaire, Caravelle, a pu investir dans le développement de ses clubs. Alexis Gardy parie sur le fait que ses clients "ont envie de se retrouver, en famille, pour passer des bons moments ensemble", après l’expérience de la pandémie et des confinements.

Retrouvez l'intégralité de l'interview : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.