Tourisme : un été prometteur avec des réservations qui dépassent déjà les chiffres de l'avant-Covid

Les taux d'occupation se situent entre 80% et 86% pour le cœur de l'été, selon le site PAP (particulier à particulier). La région Paca est plébiscitée alors que la façade Ouest est boudée. Les vacanciers préfèrent, de plus en plus, louer une maison plutôt qu'un appartement.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La plage de Six-Fours-les-Plages (Var), en mai 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

La guerre en Ukraine, la hausse du prix des carburants, les élections législatives... L'actualité mouvementée de ces derniers mois n'a visiblement pas détourné les Français de leurs projets de vacances pour cet été. Le site PAP (particulier à particulier) enregistre déjà près de 200 000 réservations. C'est déjà 2,5 points de plus qu'à l'été 2019, soit avant la pandémie de Covid-19. Cette embellie concerne surtout les semaines qui vont de fin juillet à mi-août. Les taux d'occupation se situent entre 80% et 86% pour le cœur de l'été, selon le site PAP.

Le Vaucluse, le Var et l'Ardèche attirent

Où vont partir tous ces heureux vacanciers ? Au soleil, dans le Sud du pays et en particulier autour de la Méditerranée. Les Français n'ont pas oublié la météo automnale de l'été dernier dans l'Ouest - cette petite pluie froide qui a parfois laissé de mauvais souvenirs - et n'ont visiblement pas peur des températures caniculaires. La Côte d'Azur enregistre ainsi une hausse de 30% des réservations, et même 43% pour l'ensemble de la région Paca, même en dehors du littoral. Le Vaucluse, département plutôt éloigné de la mer, enregistre un bond de 50% des réservations, 40% dans le Var et à peu près autant pour l' Ardèche.

À l'inverse, il y a des départements perdants : le Calvados, la Manche, la Vendée, l'Ille-et-Vilaine, les Côtes-d'Armor ou encore la Gironde et la Charente-Maritime. La façade ouest est décidément boudée cette année.

Le budget location en hausse

Ce sont encore les maisons qui attirent le plus avec 15% de demandes supplémentaires et 16 points de moins pour les appartements. La tendance s'est installée depuis le Covid qui a donné envie aux vacanciers d'être un peu à l'écart, en sécurité. La maison est à la mode, selon Laetitia Caron, directrice générale de PAP : "C'est la possibilité de se réunir en famille, entre amis. Et puis de pouvoir être en extérieur, d'avoir une terrasse, un jardin. Une vraie tendance qui s'est développée ces dernières années, c'est le barbecue. Tout le monde a envie de pouvoir faire son barbecue, ça fait partie des vacances."

"On pourrait presque dire que les vacances en mode un peu industriel, c'est à dire dans les grands ensembles, etc, sont vraiment en baisse. Ça illustre aussi une tendance globale de société".

Laetitia Caron, directrice générale de PAP

à franceinfo

Le budget moyen pour ces vacances d'été 2022 est de 1 400 euros la semaine pour une maison, soit 7% de plus qu' en 2019. Pour les appartements, la dépense moyenne augmente de 5% pour atteindre 630 euros. Il y a tout de même une destination qui reste moins chère, la montagne. Comptez 500 euros pour une semaine en appartement, le double pour une maison. Il y a d'ailleurs encore des places, même pour le très prisé mois d'août.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.