Cet article date de plus d'un an.

L'invité éco du vendredi 31 mars 2023 Franck Morel, ancien conseiller social d'Edouard Philippe : "L'arrivée de Sophie Binet à la tête de la CGT va moderniser le syndicat"

L'arrivée de Sophie Binet comme chef de file de la CGT "va aussi challenger la CFDT". L'analyse de Franck Morel, l'invité éco de Fanny Guinochet. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 7 min
Franck Morel, ancien conseiller social à Matignon (2017-2020), invité de franceinfo le 31 mars 2023. (RADIOFRANCE)

"C'est un signal positif ", a expliqué vendredi 31 mars sur franceinfo, Franck Morel ancien conseiller social à Matignon entre 2017 et 2020 aujourd'hui associé dans le cabinet Flichy et Grangé Associés, après l'élection de Sophie Binet à la tête de la CGT à la surprise générale. Âgée de 41 ans, elle a succédé à Philippe Martinez, face à deux autres candidates favorites, Céline Verzeletti et Marie Buisson.

"C'est une femme, jeune, qui vient du syndicat des cadres, elle est dans l'organisation depuis 10 ans, très investie sur les combats féministes et écologiques", rappelle -t-il. Et de regretter toutefois : "Qu'elle n'a jamais travaillé en entreprise." Franck Morel souligne qu'"elle est passée par l'Unef, donc elle vient de la gauche, du Parti socialiste, mais c'est une première, elle ne vient pas du Parti communiste"

>>Qui est Sophie Binet, la nouvelle secrétaire générale de la CGT qui succède à Philippe Martinez ?

En revanche, à charge pour elle, selon Franck Morel de réunir les différents clans de la CGT. "Elle hérite d'une CGT divisée, un peu comme l'était la CGT après Bernard Thibault. Les deux clans Marie Buisson et Céline Verzeletti, se sont affrontés, et ils se sont neutralisés" et "'c'est Sophie Binet qui l'a emporté contre toute attente". Aussi, Franck Morel pointe-t-il une difficulté, Sophie Binet n'a pas été élue sur une ligne claire, un programme commun. 

En attendant, son premier dossier va évidemment concerner la réforme des retraites. Sophie Binet a d'ores et déjà annoncé qu'elle irait avec l'intersyndicale, à Matignon, le mercredi 5 avril, à l'invitation d'Elisabeth Borne. "L'arrivée de Sophie Binet va aussi rééquilibrer les forces, en tout cas, ça va challenger la CFDT", selon l'ancien conseiller social à Matignon entre 2017 et 2020.

Quant à savoir si cette arrivée est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le gouvernement, Franck Morel, répond : "C'est une bonne nouvelle pour tout le monde et notamment le gouvernement qui  va pouvoir dialoguer avec l'intersyndicale, mais chacun - gouvernement et intersyndicale- va rester sur ses position. Il n'y a donc pas grand chose à attendre de ce rendez vous de mercredi", estime Franck Morel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.