L'invité éco, France info

L'appel d'Air Caraïbes aux salariés de la compagnie Aigle Azur : "Bienvenue à ceux qui veulent travailler !"

Le groupe Dubreuil, maison-mère d'Air Caraïbes et de French Bee, est prêt à embaucher une partie des salariés d'Aigle Azur qui est en faillite. Par ailleurs, il ne déposera pas d'offre de reprise pour XL Airways.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marc Rochet, directeur général de Dubreuil Aéro, sur franceinfo le vendredi 27 septembre.
Marc Rochet, directeur général de Dubreuil Aéro, sur franceinfo le vendredi 27 septembre. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Après la faillite d'Aigle Azur, environ 1 200 personnes, dont 800 en France, se retrouvent sans emploi. Invité éco de franceinfo, Marc Rochet, directeur général de Dubreuil Aéro, la maison-mère des compagnies Air Caraïbes et French Bee, en forte croissance, leur tend la main.

Plus de cent candidatures pour Air Caraïbes et French Bee

"Bienvenue à tous ceux qui veulent travailler !" dit Marc Rochet, mais "à nos conditions, qui sont honorables". D'après lui, plus de cent salariés d'Aigle Azur ont déjà déclaré leur candidature à Air Caraïbes et French Bee.

Le groupe Dubreuil a failli déposer une offre de reprise sur Aigle Azur. Il a renoncé, comme Air France, car il ne souhaitait pas reprendre les salariés aux conditions dans lesquelles ils étaient employés chez Aigle Azur. "Il n'était pas question de mettre notre groupe en [situation de] risque", affirme Marc Rochet. La faillite d'Aigle Azur va libérer plus de 10 000 créneaux horaires, très convoités, à l'aéroport d'Orly. Le groupe Dubreuil s'intéresse à 2 000 d'entre eux environ.

Pas d'offre sur XL Airways

L'horloge tourne aussi pour une autre compagnie française : XL Airways, qui est en redressement judiciaire. Si elle disparaît à son tour, 570 salariés perdront leur emploi. Sur franceinfo, Marc Rochet, annonce qu'il "ne fera pas d'offre de reprise" sur cette compagnie."Chez XL Airways, des erreurs ont été faites, explique-t-il. Je n'ai pas à les juger (…). Nous ne pouvons pas envisager de façon pérenne et solide la reprise de ces activités."

Marc Rochet, directeur général de Dubreuil Aéro, sur franceinfo le vendredi 27 septembre.
Marc Rochet, directeur général de Dubreuil Aéro, sur franceinfo le vendredi 27 septembre. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)