L'invité éco, France info

Évènementiel : "Le gouvernement prend conscience que le voyage d’affaires est un moteur du redémarrage économique", d’après le directeur général de Viparis

Pour l’exploitant des grands salons et congrès parisiens, la filière est capable de relever les défis sanitaires liés à l'épidémie de coronavirus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, était l\'invité éco du lundi 12 octobre.
Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, était l'invité éco du lundi 12 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le gouvernement est au chevet des professionnels de l'évènementiel pour les aider à surmonter crise du Covid-19. Un comité interministériel consacré au tourisme s’est tenu lundi 12 octobre à Matignon, auquel a participé Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, acteur majeur du tourisme d’affaires en Europe.

Il se félicite de la reconduite de l’ensemble des mesures d’aides au secteur par le gouvernement pour traverser la crise : chômage partiel, exonération de charges sociales, ou encore accès au fonds de solidarité. Et estime que "pour la première fois, le gouvernement prend conscience que le voyage d’affaires est un moteur du redémarrage économique".

Une notion de densité de visiteurs plutôt qu'une jauge

Pour le gérant des sites de la Porte de Versailles et du Palais des Congrès à Paris, le secteur est "tout à fait capable, quelles que soient les contraintes, d’exercer son activité dans des conditions précises et sûres". Pablo Nakhlé Cerruti milite par ailleurs pour que la notion de densité de visiteurs, se substitue à celle de jauge pour l’accès aux évènements.

Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, était l\'invité éco du lundi 12 octobre.
Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, était l'invité éco du lundi 12 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)