L'invité éco, France info

Covid-19 : l'application de visioconférence Zoom est passée "de 10 à 300 millions d’utilisateurs quotidiens", affirme sa porte-parole France

Avec les nouvelles restrictions sanitaires, l'entreprise américaine poursuit son essor. En un an son chiffre d'affaires a augmenté de plus de 300%.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Charlotte Nizieux, porte-parole de Zoom France, invitée éco de franceinfo, lundi 5 avril 2021.
Charlotte Nizieux, porte-parole de Zoom France, invitée éco de franceinfo, lundi 5 avril 2021. (FRANCEINFO)

Les confinements et le télétravail liés à l'épidémie de Covid-19 l’ont fait changer de dimension. L’américain Zoom, spécialiste de la vidéoconférence, a connu un essor inédit. En un an, son chiffre d’affaires a augmenté de 327%. Invitée éco de franceinfo lundi 5 avril, Charlotte Nizieux, la porte-parole de Zoom France, explique que "la croissance continue et qu’elle va continuer, avec l’hybridation du travail".

La représentante du groupe américain cite une enquête récente du BCG selon laquelle 82% des entreprises françaises pensent qu’après la pandémie, elles vont continuer à utiliser des solutions de vidéoconférence : "Ça leur permettra d’accueillir des talents, quel que soit leur lieu géographique".    

Une "facilité d'utilisation"

Zoom existe depuis 2011 mais la pandémie a dopé sa croissance. Au mois d’avril 2020, en plein confinement, explique Charlotte Nizieux, la société "est passée de 10 millions à 300 millions d’utilisateurs quotidiens".

Les géants technologiques ont musclé leurs propres solutions de vidéoconférence, pour ne pas se laisser distancer. Comment Zoom peut-il faire la différence ? Avec des arguments techniques et ergonomiques, selon sa porte-parole : "Par sa facilité d’utilisation", et "par la très faible utilisation de bande passante".

Des conversations chiffrées "de bout en bout"

Certaines entreprises refusent d’utiliser l’application, car elles estiment que celle-ci n’est pas assez sûre. Il y a quelques mois, le gouvernement lui-même déconseillait "fortement son utilisation". Des utilisateurs ont aussi relaté des intrusions d'inconnus dans leur conversation. 

"Nous sommes proactifs sur les questions de sécurité", répond Charlotte Nizieux : "On a mis en place le chiffrement de bout en bout de toutes les conversations pour les utilisateurs payants et gratuits". La dirigeante explique aussi que "Zoom ne collecte aucune donnée", et que "jusqu’à présent, il n’a fait l’objet d’aucune attaque informatique".

Charlotte Nizieux, porte-parole de Zoom France, invitée éco de franceinfo, lundi 5 avril 2021.
Charlotte Nizieux, porte-parole de Zoom France, invitée éco de franceinfo, lundi 5 avril 2021. (FRANCEINFO)