Cet article date de plus de huit ans.

Vers la suppression de l'avantage fiscal pour les parents d'étudiants ?

écouter (5min)
Cette piste qui est à la une de l'actualité politique provoque des remous. Le gouvernement étudie toutes les solutions pour financer son allocation d'études. Et l'idée de supprimer la demi-part fiscale dont bénéficient les parents d'étudiants est à l'étude.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est du
matraquage fiscal hurle la droite. C'est seulement une piste répond le ministre
du Budget Jérôme Cahuzac : "Aucune décision n'est prise, aucune". Jérôme
Cahuzac sur Europe 1 qui nous promet une année "rude" en 2014.

 Et voilà
une autre piste qui provoque des remous, celle lancée par Vincent Peillon ce
dimanche...

En
politique on  appelle ça un ballon
d'essai ou bien une gaffe, ça dépend. En tout cas Vincent Peillon a fait le
buzz ce dimanche soir  avec son idée de raccourcir les vacances d'été à 6 semaines.

 Bruno
Lemaire, est très critique, c'est une nouvelle gaffe du ministre de l'Education
nationale dit cet ancien ministre de Nicolas Sarkozy mais une gaffe pas si
innocente que ça : "Il ne va pas effacer ses difficultés sur les quatre jours et demi en mettant en chantier la question des semaines de vacances d'été."

 Rien n'est
fait répond Matignon. Vincent Peillon a immédiatement déminé le terrain en
disant qu'il ne s'agissait que d'une réflexion. C'est le mot d'ordre général.
Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir sur RTL  :"Il n'y a aucune décision dans ce domaine. On a toujours le droit d'ouvrir des réflexions."

François
Fillon est sorti de sa réserve habituelle, l'ancien premier ministre était sur
TF1 hier soir...

 Ancien Premier ministre et ancien candidat malheureux à la présidence de l'UMP. François Fillon est
maintenant lancé sur la route des primaires pour la prochaine présidentielle,
mais il ne le dit toujours pas. Il ne dit  pas non plus s'il va retenter sa chance en
septembre pour la présidence de l'UMP et ça agace un peu Xavier Bertrand,
candidat déclaré lui pour 2017.

Xavier
Bertrand sur France info qui lance déjà des piques à son adversaire probable à
la primaire de 2016 pour la présidentielle

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.