Cet article date de plus de huit ans.

Le PDG de Renault dans la cible du gouvernement

écouter
Coup de projecteur ce matin sur le PDG de Renault Nissan, accusé de chantage par les syndicats et tancé par le gouvernement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

C'est la
première fois que le PDG de Renault s'exprime depuis
l'annonce du plan de restructuration qui prévoit pour l'instant 7.500
suppressions d'emplois en trois ans. La
direction a proposé aux salariés de travailler plus sans hausse de
salaire et a mis dans la balance la fermeture de deux usines, mais
Carlos Ghosn se défend de faire du chantage.

Sur France 2, il répond à
la demande du gouvernement de fabriquer des Nissan dans les usines
Renault en annonçant qu'il y aura des Nissan et d'autres marques
partenaires.

La libération de
Florence Cassez

La Cour Suprême du Mexique a ordonné sa
libération hier soir. Elle est en ce moment dans un avion vers Paris. Ce
matin, tout
le monde se réjouit évidemment de ce dénouement, ses proches d'abord,
mais aussi la classe politique.

Nicolas
Sarkozy l'a appelée hier, l'ancien
président avait tenté de la libérer. C'est François
Hollande qui y est arrivé et il n'a
pas cité son prédecesseur. Le fidèle ministre de l'intérieur de Nicolas
Sarkozy, Claude Guéant veut rendre
à César ce
qui lui appartient. "Une polémique mal venue " pour le ministre des
Affaires européennes, Bernard Cazeneuve.

Vincent
Peillon
est toujours sur le grill

Hier le
ministre de l'Éducation nationale a présenté un projet de réforme
très contesté. 

 

 

La semaine des 4
jours et demi critallise la grogne, mais malgré les manifestations et
l'opposition, Vincent Peillon tient bon. Il appliquera sa
réforme.

Le ministre veut raccourcir les vacances pour
tous les écoliers, y
compris les collégiens et les lycéens. De son côté, Luc Chatel, ancien
ministre de l'Education nationale critique la méthode Peillon sur
France Info
.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.