Cet article date de plus de huit ans.

Fraude fiscale : combattre la rumeur

écouter
LA rumeur du jour à la Une de "Libération" : le compte en suisse de Laurent Fabius. Le ministre des affaires étrangères dément formellement, et il est relayé par tous les responsables du PS ce lundi matin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"On ne peut pas non plus jeter l'opprobre sur toutes
les personnalités à partir d'une rumeur. Il faut garder raison et reprendre la
marche à une République exemplaire
", déclare Jean Christophe Cambadélis,
sur LCI.

Pour y arriver, François Hollande a planché tout le week-end
sur une loi pour moraliser la vie politique. Au menu : la  publication du patrimoine des élus, déjà deux
précurseurs : l'UMP Laurent Wauquiez et la ministre Marie-Arlette Carlotti.
Au menu également des sanctions : l'inéligibilité des fraudeurs et
l'interdiction de cumuler un emploi dans le privé avec son mandat d'élu.

Une loi, très rapidement

Le patron des députés socialistes est d'accord pour bouleverser
l'agenda de l'Assemblée et faire passer ce texte en un week-end s'il le faut. Mais
certains au PS voudraient un référendum sur cette question, c'est le cas du premier
secrétaire, Harlem Désir : "Puisqu'il y a une crise de confiance
entre les citoyens et leurs élus, le mieux ce serait de saisir les citoyens. C'est
pourquoi j'ai fait cette proposition de référendum, pour que les Français eux-mêmes
s'expriment. Je suis sûr que si le président de la République le fait, il aura
leur très large soutien.
"

Mais le ministre Benoit Hamon n'est pas d'accord, un
référendum c'est trop risqué. En revanche, il n'est pas contre un remaniement : "Je ne pense pas qu'il faille faire un référendum sur cette question là.
Un remaniement pourquoi pas. Le Parti Socialiste doit être collectif, le
gouvernement doit être collectif, toute la gauche doit être collective. Appeler
à une manifestation coup de balai contre la gauche cela rond avec toutes les
traditions de la gauche.
"

Les populismes de droite et de gauche prennent en tenaille François
Hollande. Le Front national réclame la démission de tout le gouvernement et la
dissolution de l'Assemblée. A gauche, Jean-Luc Mélenchon veut donner un grand
coup de balai.

La droite s'empare de l'affaire Cahuzac pour mener la fronde
contre François Hollande

Sur France Info, l'ancien ministre Xavier Bertrand estime
que les jours du gouvernement sont comptés
. "Il est évident qu'aujourd'hui
le gouvernement de monsieur Ayrault n'existe plus. Politiquement il ne pèse
plus, il ne compte plus. Le président de la République est dépassé par les
évènements. Il y a les deux manipulateurs professionnels, Marine Le Pen et
Jean-Luc Mélenchon, qui sont là aux abois. Il n'y a pas plus assoiffé de
pouvoir que ces deux là.
"

L'ancienne candidate verte à la présidentielle Eva Joly a
annoncé ce matin qu'elle se joindrait à la manifestation coup de balai de
Jean-Luc Mélenchon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.