L’illusionniste Megan Swann, 28 ans, première femme présidente du Magic Circle en 116 ans d’existence

écouter (2min)

Cette magicienne londonienne a été désignée par les membres de l’association pour en prendre la tête la semaine dernière. Une décision historique qui sacre une femme, jeune et spécialiste d’écolo-magie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'illusioniste Megan Swann dans une interview à 5News.  (CAPTURE D'ECRAN)

"C’est un honneur immense pour moi" : Megan Swann vient d’être élue présidente du Magic Circle, une institution britannique internationale plus que centenaire. Elle rassemble 1 300 membres parmi lesquels le Prince Charles, l’acteur Stephen Fry et surtout beaucoup d’illusionnistes renommés, principalement des hommes, et c’est précisément ce qui fait de l’élection de Megan Swann un fait historique : c’est la première fois que cette institution nomme une femme à sa tête.

Depuis quelques jours, elle est invitée un peu partout dans les médias britanniques, de la BBC au journal The Times, parce qu’elle est la première femme certes, parce qu’à 28 ans elle est la plus jeune à incarner cette fonction, mais aussi et surtout pour le message que porte sa magie. Megan Swann ne fait pas juste apparaître des lapins dans des chapeaux, elle fait ce qu’elle appelle de la magie verte, c’est-à-dire qu’elle parle de l’état de la planète en faisant des tours.

Des tours de magie sur le thème de l'environnement

Elle évoque le réchauffement en transformant un ballon, fait léviter des gouttes d’eau en parlant de l’océan, ou encore aborde le thème de l’extinction des espèces en montrant au public trois cordes, représentant chacune les insectes, les plantes et les animaux, et au fur et à mesure qu’elle fait la liste des espèces en voie de disparition, les cordes changent de taille, rétrécissent, avant de retrouver soudain leur longueur normale lorsqu’elle affirme que "oui, il y a des solutions".

"La magie est un art très puissant, on peut faire passer beaucoup d’émotions, créer de la réflexion, c’est bien plus que du divertissement. Donc j’utilise mes tours pour expliquer les grands enjeux environnementaux, ça permet de faire passer un message important de manière ludique."

Megan Swann, présidente du Magic Circle

à la BBC

Megan Swann sait de quoi elle parle puisqu’en plus d’être magicienne, elle a étudié la préservation de la biodiversité à l’université. Elle qui a commencé la magie à 10 ans sait combien les illusions peuvent marquer les jeunes esprits, alors son spectacle s’adresse surtout aux enfants. "Il est essentiel qu’ils connaissent l’état de la planète, explique-t-elle, mais mes tours leur montrent aussi ce que l’on peut faire, ce qui est rattrapable, réparable, pour les convaincre que chacun peut jouer un rôle et agir."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'étoile du jour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.