Cet article date de plus d'un an.

Davy Tissot : "En août, je profite de la famille"

Vainqueur du Bocuse d’Or l’an dernier (le championnat du monde de la cuisine), Davy Tissot dirige le restaurant étoilé "Saisons" à l’institut Paul Bocuse.

Article rédigé par Bernard Thomasson
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 122 min
Chassieu, le 27 septembre 2021. Finale du Bocuse d'or à Eurexpo, remporté par le français de Lyon, Davy Tissot. (STEPHANE GUIOCHON / MAXPPP)

Il est un sportif accompli et un compétiteur dans l’âme. Davy Tissot a été l’un des plus jeunes Meilleurs Ouvriers de France, à tout juste 30 ans. Il a longtemps dirigé La Villa Florentine, un étoilé lyonnais, avant de prendre les rênes du restaurant d’application de l’Institut Bocuse, Saisons, obtenant là aussi une étoile Michelin, une première pour une table pédagogique.

Cet hyperactif profite de l’été pour marquer une pause : "En août, le restaurant est fermé. En général, avec mes enfants, nous allons dans les Pyrénées nous ressourcer par de la marche, du VTT, de la course à pied et nous nous accordons un petit peu de plage."

Bocuse d'Or en titre

Bocuse France en 2019, Davy a remporté à l’automne dernier le Bocuse d’Or, le championnat du monde des cuisiniers. Premier Lyonnais à empocher ce titre, il est aussi le premier français depuis une dizaine d’année. Un titre qui a quelque peu changé sa vie : "Je suis de plus en plus dans les avions. Ce qui compte reste la promotion de notre gastronomie à l'étranger. C'est un bon job !"

L’énergie, Davy Tissot n’en manque pas. Il aime la cuisine de terroir et de tradition française, notamment celle des mères lyonnaises. Pour un dîner d’été, il vous suggère une barigoule de légumes, cuits à divers degrés dans une cocotte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.