Jardin, France info

Jardin. Pourquoi adopter un robot de tonte?

Les robots de tonte travaillent pour vous et améliorent la qualité de votre pelouse.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les robots, du temps gagné pour les jardiniers. 
Les robots, du temps gagné pour les jardiniers.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Les robots de tonte ont débarqué dans les jardins voilà une vingtaine d’années. Les Scandinaves, les Belges, les Suisses les ont vite adoptés. En France, les jardiniers ont encore du mal à leur confier leurs pelouses. Le prix peut être un obstacle : à partir de 400 euros pour un jardin urbain, 1000 euros et plus pour les grandes surfaces.

Plus d'herbe à évacuer

Mais nos habitudes comptent aussi : chez nous, la première tonte de l’année est souvent tardive, on aime couper de l’herbe déjà haute. Le robot, lui, ne se pose pas de question. Il coupe tous les jours ,voire la nuit. Il travaille à votre place, vous gagnez du temps. Mais ce n’est pas son seul atout si l’on pense aux mètres cubes d’herbe à ramasser, car avec un robot, finie la corvée.

Olivier Le Treste, de la société Husqvarna : "Il n'y plus d’herbe à ramasser, car le robot sort tous les jours ou quasiment tous les jours. C’est vous qui programmez le temps de travail du robot. Il va faire ce que l’on appelle du micro-mulching, c’est-à-dire une coupe très très courte. De l’herbe fraîche coupée à 1 ou 2 mm, c’est 85% d’eau. Donc, tout cela va rester sur place et vous n’avez plus rien à évacuer." 

Une pelouse de meilleure qualité

Autres avantages, plus de risque de sectionner le fil de la tondeuse électrique et l’absence de bruit. Personne ne peut regretter l'orchestre des tondeuses du samedi. Enfin, et c’est un point très important : le robot améliore la qualité de la pelouse.

Olivier Le Treste : "Quand vous tondez la pelouse très régulièrement, elle se densifie et vient asphyxier des plantes "alien", pissenlits ou autres qui avaient tendance à prendre un peu trop leur place dans cette pelouse. Si vous densifiez le ray-grass ou le trèfle si vous en avez, vous verrez que la mousse a du mal à trouver de la place dans cet écosystème.

Le but du jeu, c’est de se dire qu’on va essayer de densifier les graminées à l’intérieur et pas les autres. Il faut une à deux saisons pour se rendre compte de l’amélioration, mais c’est clair et net."

Un robot version fruits et légumes. Des stickers permettent d\'habiller l\'outil. 
Un robot version fruits et légumes. Des stickers permettent d'habiller l'outil.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Robot à customiser

Bon à savoir : un robot ne vit pas à longueur d’année dehors. Il faut le rentrer l’hiver pour protéger sa batterie. Et vous pouvez aussi le personnaliser. Des stickers permettent de le faire ressembler à une tortue, une coccinelle ou un zèbre.

Merci à Olivier Le Treste, directeur marketing chez Husqvarna.  

Sur l'agenda ce dimanche

- Fête des enfants, au Domaine de Courson (Essonne). Thème : "Les savants fous". Et l'occasion pour les parents de découvrir le parc, entre arbres centenaires et plantes odorantes. 

- Les Naturales, à Dangé-Saint-Romain (Vienne). Ateliers floraux pour apprendre à faire des bouquets.

- Fête du printemps, dans le parc du château, à Sainte-Fortunade (Corrèze)

- Bourse aux plantes, au stade municipal à Herchies (Oise)

- Salon Autour du Jardin,  Espace Fondada, à Castelnau - d'Estrétefonds (Haute-Garonne)

Les robots, du temps gagné pour les jardiniers. 
Les robots, du temps gagné pour les jardiniers.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)