Jardin, France info

Jardin. Les oxalis ou trèfles à trois, quatre ou cinq feuilles

Il existe de nombreuses espèces d'oxalis. Ces plantes sauvages sont décoratives mais elles ont tendance à coloniser jardins et jardinières. Claude Bureaux vous donne ses conseils pour vous en débarrasser. 

Oxalis acetosella
Oxalis acetosella (KARDUELIS / WIKIMEDIA COMMONS)

Roland de Chatenay-Malabry, dans le département des Hauts-de-Seine m’écrit : "Mon jardin est envahi par une espèce de trèfle qui doit être de l’oxalis debilis. Au labour, on ne peut éviter de laisser un bulbe d’oxalis qui en donne 100 l’année suivante…C’est désespérant !"

Roland, il existe dans l’Hexagone, à l’état spontané, une dizaine d’espèces d’oxalis sauvages ou échappés de jardin. Ce sont des plantes vivaces, herbacées, qui se multiplient rarement par graines mais se reproduisent grâce à des bulbes ou par bouturage.

Les oxalis sont des herbes envahisseuses

Les oxalis colonisent les jardins, les terrains maraichers et les anciens sols cultivés, souvent à proximité des habitations. L’oxalis chétive ou debilis était autrefois largement cultivée pour sa floraison rose tendre, surtout par les jardiniers anglais. Elle est aujourd’hui naturalisée dans presque toute l’Europe.  

De nombreux oxalis européens ou originaires d’Amérique  ou d’Afrique ont été dès le XVIIe siècle cultivés comme plantes potagères, les feuilles acides étaient utilisées comme celle de l’oseille. Les tubercules de l’oxalis crenata ou oca sont comestibles. Mais c’est souvent comme plante ornementale "couvre-sol"que l’oxalis a connu une expansion. Cette plante considérée parfois comme peste végétale semble résistante aux herbicides chimiques.

Pour s’en débarrasser

Dans les jardinières ou massifs floraux, si vous voulez vous en débarrasser, je vous conseille de les arracher à l’aide d’une houlette ou d’une gouge à asperge, le matin à la rosée ou après une pluie lorsque la terre est ameublie. Prélevez un maximum de racines et de bulbes. Au jardin, binez les touffes d’oxalis par un temps ensoleillé, chaud et sec. Laissez-les griller sur le sol, sarclez systématiquement la repousse jusqu’à épuisement de la plante.

Un dernier conseil : évitez les labours profonds qui favorisent la multiplication des oxalis, et évitez les apports de compost, de fumier, d’engrais azotés et de paillage.

Oxalis acetosella
Oxalis acetosella (KARDUELIS / WIKIMEDIA COMMONS)