Julien Courbet : "Avec 'Arnaques', on part sur le terrain pour expliquer comment font les arnaqueurs"

écouter (8min)

Julien Courbet lance la deuxième édition de son nouveau magazine "Arnaques" samedi 28 mai en prime time sur M6. Un magazine avant tout destiné à donner des conseils sur les escroqueries en tous genres.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julien Courbet, animateur d'"Arnaques" sur M6. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Après avoir fait les beaux jours de TF1 durant 20 ans avec Sans aucun doute, Julien Courbet ré-endosse son costume de redresseur de tort sur M6. Après Ça peut vous arriver, émission quotidienne co-diffusée sur M6 et RTL, il présente la deuxième édition de Arnaques, lancé en août dernier et qui avait réussi sa première édition avec 11% de part de marché.

Au sommaire de cette deuxième édition, les arnaques aux comptes en banques, les arnaques aux véhicules d’occasion et les promoteurs immobiliers escrocs.

Pour Julien Courbet, cette émission se veut surtout magazine d’investigation.  "Dans 'Arnaques', j'essaie de décrypter, de savoir comment on en est arrivé à ce que quelqu'un soit lésé de 30, 40 000, 100 000 €. Donc ça veut dire partir sur le terrain, essayer de retrouver des repentis, faire des caméras cachées, organiser des rendez-vous, se faire infiltrer dans une société... Tout ça pour expliquer comment font les arnaqueurs", constate Julien Courbet.

Julien Courbet expliquait dans ses interviews, il y a 20 ans, qu’il voulait tourner la page de ces émissions où il est redresseur de tort. Mais, désormais, après un passage sur France Télévision, C8 et D8, il y trouve à nouveau son compte : "Quand j'avais dit ça, je le pensais réellement. C'est parce que Sans aucun doute, à l'époque de TF1, était d'une difficulté physique terrible. Cette fois, on a réussi à trouver un compromis entre le divertissement et l'info", indique Julien Courbet.

Contrairement à ce qu'il annonçait il y a quelques jours, son autre émission Appel à témoins n’est pas annulée. Mais son concept est en train d’évoluer : "On est en phase de renouvellement. Ça m'étonnerait que l’émission revienne telle qu’elle est actuellement." conclut l'animateur.

     

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.