Info médias, France info

Info Médias. Arnaud Mercier : "Marine Le Pen met fin à sa diète médiatique"

La candidate FN à la présidentielle est l’invitée mercredi de l'Emission Politique sur France 2. Un tournant dans la campagne de Marine Le Pen, selon Arnaud Mercier, spécialiste de communication politique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marine Le Pen, candidate de l\'élection présidentielle de 2017, lors d\'une visite au commissariat de police de Juvisy-sur-Orge, le 7 février 2017.
Marine Le Pen, candidate de l'élection présidentielle de 2017, lors d'une visite au commissariat de police de Juvisy-sur-Orge, le 7 février 2017. (ALAIN JOCARD / AFP)

Marine Le Pen sera l'invitée de l'Emission politique de France 2jeudi 22 octobre à 21 heures. Un retour sous les projecteurs après plusieurs mois de relatif silence. Invité de Céline Asselot, Arnaud Mercier est spécialiste de communication politique : "Le Front national a fait son miel depuis des années et des années d'une opposition avec les médias et d'un discours de victimisation. Ce qui offrait à ses électeurs la figure d'un martyr des médias, d'une victime du système, comme les Français des classes populaires le seraient vis à vis du système politique ou du système économique. C'est un des fonds de commerce du Front national." 

"Il fallait adoucir son image", observe Arnaud Mercier, et Marine Le Pen a décidé après les élections régionales de se faire plus rare dans les médias, jusqu'à ce début d'année : "D'un côté, il y a cette cure médiatique : plus de grands propos cassants à la télévision qui vont être repris contre elle par ses adversaires. De l'autre coté, sur les réseaux sociaux et sur son blog, elle construit patiemment, avec des photos où elle est avec ses chats, des photos de famille, l'image d'une mère attentionnée, d'une mère ordinaire, qui porte un discours de paix, quelque chose de pas violent du tout."

Marine Le Pen, candidate de l\'élection présidentielle de 2017, lors d\'une visite au commissariat de police de Juvisy-sur-Orge, le 7 février 2017.
Marine Le Pen, candidate de l'élection présidentielle de 2017, lors d'une visite au commissariat de police de Juvisy-sur-Orge, le 7 février 2017. (ALAIN JOCARD / AFP)