Denis Olivennes, patron de "Libération" : "La rédaction est la plus indépendante de la planète"

écouter (94min)

Le patron du quotidien de gauch, Denis Olivennes, répond aux inquiétudes face au prêt accordé par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Denis Olivennes, patron de "Libération".
 (JOEL SAGET / AFP)

L’avenir de Libération est assuré. Du moins pour les trois prochaines années. Le journal a trouvé les 14 millions d'euros dont il avait besoin pour garantir son financement jusqu’en 2026. C'est le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky qui a mis la main au portefeuille. Chaque fois qu’il entre au capital d’un média, l’homme d’affaires, propriétaire de Télé 7 Jours, Marianne ou Elle, actionnaire du Monde et de TF1, suscite des inquiétudes. Infondées, selon Denis Olivennes, le directeur général de Libération, également membre du conseil de surveillance de CMI France, le groupe de médias de Kretinsky.

Invité de Célyne Baÿt-Darcourt, il explique par ailleurs pourquoi il a accepté d’animer la nouvelle émission littéraire de Public Sénat, Au bonheur des livres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.