Info médias, France info

Charte sur le harcèlement sexuel : après les groupes audiovisuels, la presse écrite signera en septembre

Une vingtaine de groupes audiovisuels, dont Radio France, ont signé mercredi une charte pour faire face au harcèlement sexuel. Catherine Laborde et Laurence Bachman, fondatrices de l'association Pour les femmes dans les médias, étaient les invitées de franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Laurence Bachman et Françoise Laborde affirment qu\'une deuxième vague de signatures interviendra en septembre.
Laurence Bachman et Françoise Laborde affirment qu'une deuxième vague de signatures interviendra en septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Il y a un peu plus d'un mois, les révélations sur la "Ligue du LOL", puis une cascade d'autres témoignages, montraient l'ampleur du harcèlement dans le milieu du journalisme et de la communication. Mercredi 13 mars, près d'une vingtaine de groupes audiovisuels ont signé une charte pour lutter contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes. 

Si on met en place des outils, oui ça peut changer. Parce que si on sanctionne, c'est trop tard

Françoise Laborde

sur franceinfo

"On fait de la prévention, on n'est pas là pour dénoncer" explique Françoise Laborde, journaliste et cofondatrice de l'association Pour les femmes dans les médias. "On a rencontré tous les patrons de groupes. Plus on sera nombreux, plus les mentalités vont changer vite", ajoute Laurence Bachman, productrice, réalisatrice et cofondatrice de l'association. Une deuxième vague de signatures, dont celles de la presse écrite, aura lieu en septembre selon le ministre de la Culture Franck Riester.

"Sachez qu'on vous regarde"

L'association compte bien suivre de près l'application du texte au jour le jour. "Vous vous engagez à signer, c'est sympa, mais sachez qu'on vous regarde. Et aujourd'hui avec les réseaux sociaux et les médias, si on ne tient pas ses engagements, ça se passe mal", avertit Françoise Laborde.

Pour revoir l'interview en intégralité :

Laurence Bachman et Françoise Laborde affirment qu\'une deuxième vague de signatures interviendra en septembre.
Laurence Bachman et Françoise Laborde affirment qu'une deuxième vague de signatures interviendra en septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)