Ils ont fait l'actu, France info

Ils ont fait l'actu. Christopher Coutanceau, chef-cuisinier 3 étoiles au Guide Michelin : "Depuis tout petit, on en rêve et mon papa avait deux étoiles"

Comme tous les étés, Sébastien Baer revient sur les événements marquants de l'année. Et ce sont ceux qui les ont vécus qui les racontent. Vendredi, Christopher Coutanceau, chef-cuisinier à La Rochelle, 3 étoiles au Guide Michelin depuis l'an dernier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Christopher Coutanceau, chef-cuisinier à La Rochelle (Charente-Maritime).
Christopher Coutanceau, chef-cuisinier à La Rochelle (Charente-Maritime). (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)

27 janvier 2020. Et de trois étoiles au Michelin pour Christopher Coutanceau ! À 41 ans, le chef-cuisinier de la Rochelle rejoint l'élite de la gastronomie française. Ils sont désormais 29 en France à appartenir au cercle très fermé des chefs triplement étoilés. "Si on nous les a donnés, c'est qu'on les mérite. Le guide Michelin nous a dit qu'on a quand-même été inspectés dix fois l'année dernière". Sept mois jour pour jour après avoir reçu ce 3e macaron, Christopher Coutanceau n'a rien changé à ses habitudes. Celui qui se définit comme pêcheur et cuisinier continue à faire son marché à la criée tous les matins. Sur sa carte, le chef propose des plats baptisés : "sardine de la tête à la queue" ou encore "oeufs de poule en distillation d'hélichryse". Après plusieurs semaines de fermeture due à la crise sanitaire, Christopher Coutanceau savoure à fond la réouverture de son restaurant et cette 3e étoile qu'il convoitait depuis longtemps. "Depuis tout petit, on en rêve et mon papa avait deux étoiles. J'ai un esprit compétitif et c'était un but d'être un des meilleurs artisans", confie Christopher Coutanceau qui voit en cette récompense "une grosse grosse motivation pour continuer à travailler".

Avant de recevoir la récompense suprême, l'équipe du restaurant s'interrogeait  : "On se demandait si ça n'allait pas être une grosse pression qui allait nous bloquer. En fait, non. Dès le lendemain on est rentrés à la Rochelle et on a continué à faire notre travail comme avant". Une fois par semaine, Christopher Coutanceau part faire de la chasse sous-marine ou, si c'est la saison, il pêche le thon rouge, à une centaine de kilomètres de la côte. Le chef-cuisinier constate, année après année, une raréfaction des ressources de la mer : "Aujourd'hui, il y a certains endroits où on ne s'arrête même plus car il n'y a plus âme qui vive. Je pense que l'heure est grave, il y a une grosse disparition de la faune marine, c'est certain. La nature peut se refaire mais il va falloir agir très rapidement en laissant les poissons se reproduire, en respectant les saisons marines, en pêchant d'une façon responsable", prône Christopher Coutanceau.

Christopher Coutanceau, chef-cuisinier à La Rochelle (Charente-Maritime).
Christopher Coutanceau, chef-cuisinier à La Rochelle (Charente-Maritime). (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)