Ils ont fait l'actu, France info

Ils ont fait l'actu. Chantal Jouanno et la polémique sur son salaire

8 janvier 2019. C'est un nombre qui est à l'origine d'une controverse : 14 666 euros, le salaire brut mensuel de Chantal Jouanno, la présidente de la CNDP, la Commission nationale du débat public chargée de l'organisation du "grand débat national".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Chantal Jouanno.
Chantal Jouanno. (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)

Et si la rémunération fait polémique, c'est parce qu'elle est proche des revenus du président de la République ou du Premier ministre. Quelques heures plus tard, Chantal Jouanno annonce son retrait du "grand débat national". La décision de Chantal Jouanno braque une nouvelle fois les projecteurs sur les niveaux de salaire des hauts fonctionnaires. Chantal Jouanno perçoit donc un peu plus de 176 000 euros brut annuel, quand le président de l'Autorité des marchés financiers en touche 239 000 et le président de la Haute autorité de santé 210 000.

Je comprends la polémique mais (...) les niveaux de rémunération sont fixés par le gouvernement

Chantal Jouanno

à franceinfo

Dans son rapport, il y a quelques mois, la Cour des comptes avait estimé qu'il s'agissait là de "rémunérations attractives et insuffisamment encadrées". Des rémunérations dont Chantal Jouanno se dit aujourd'hui prête à discuter. "Je comprends la polémique sur les rémunération mais ces niveaux de rémunération ne m'appartiennent pas, ils sont fixés par le gouvernement" explique la présidente de la CNDP qui, ex-chasseur de tête, n'est pas tellement surprise par le montant des rémunérations.

Une fois la polémique passée, Chantal Jouanno a décidé de se consacrer totalement à la centaine de projets que traite en ce moment la Commission nationale du débat public. Parmi les dossiers les plus importants, l'agrandissement de l'aéroport de Roissy, l'implantation d'un parc éolien en Normandie et le réaménagement du stade de la Meinau, à Strasbourg

Chantal Jouanno.
Chantal Jouanno. (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)