Ils ont fait l'actu, France info

Ils ont fait l'actu. Bernard Mounier maire d’un village des Cévennes où un forcené s’était retranché

Sébastien Baer revient sur les événements marquants de l'année 2021. Et ce sont ceux qui les ont vécus qui les racontent. Pendant quatre jours, les 250 habitants des Plantiers dans le Gard ont vécu quasiment confinés. Ils craignaient que le meurtrier présumé de deux hommes, en fuite, rode dans les parages.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bernard Mounier, maire de le commune Les Plantiers (Gard).
Bernard Mounier, maire de le commune Les Plantiers (Gard). (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)

14 mai 2021. Aux Plantiers dans le Gard, c'est la fin de la cavale pour Valentin Marcone. Traqué pendant quatre jours par 350 gendarmes, le jeune homme de 29 ans est soupçonné d'avoir abattu son patron et un collègue. Pour les 250 habitants du village et le maire Bernard Mounier, c'est la fin de 80 heures d'angoisse. "Ça a été un moment très fort parce je pense que la peur était là et en même temps un grand bonheur de voir cette population, mes administrés entre guillemets, s'embrasser, pleurer, verser des larmes." souligne Bernard Mounier.

Deux mois après la fusillade, la cellule médico psychologique mise en place dans le village est toujours active mais cette fois à distance. La commune a retrouvé sa quiétude mais chacun reste marqué par ses quatre jours angoissants explique le maire Bernard Mounier : "Les gens étaient effrayés, apeurés parce qu'on ne savait pas où était Valentin. Il pouvait être n'importe où, dans le village, sur les crêtes, dans les montagnes et armé. Le fait que ça s'inscrive dans la durée, ça a marqué et ça marquera l'histoire."

Bernard Mounier, maire de le commune Les Plantiers (Gard).
Bernard Mounier, maire de le commune Les Plantiers (Gard). (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)