Il était une fois en Amérique, France info

Il était une fois en Amérique : 1968, Nixon candidat de la "Loi et de l'Ordre"

Alors que l'élection présidentielle se profile aux Etats-Unis, retour pendant tout l'été sur des épisodes marquants de l'histoire politique américaine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Richard Nixon en campagne pour l\'élection présidentielle de 1968
Richard Nixon en campagne pour l'élection présidentielle de 1968 (WHITE HOUSE/OLIVER F. ATKINS / MAXPPP)

Richard Nixon, l’homme de l’anticommunisme à la fin des années 1940 et au début des années 1950, l’incarnation de la fermeté, sent bien que le climat de l’année 1968 est le terreau fertile pour une nouvelle candidature présidentielle.

Le désordre étudiant, les émeutes raciales consécutives à l’assassinat de Martin Luther King, et plus loin, la guerre du Vietnam, tout cela a coûté à Lyndon Johnson l’espoir d’une nouvelle candidature et ouvert la voie à un président républicain qui parlerait à l’Amérique qui a peur…

Dans son discours d’investiture à la Convention du parti républicain à Miami, Richard Nixon se présente comme le candidat des bons, de la majorité silencieuse, et pour cela il dépeint une Amérique à feu et à sang… Un discours apocalyptique où il défend "la loi et l’ordre". Un discours qui fait mouche et le propulse à la Maison Blanche.

Richard Nixon en campagne pour l\'élection présidentielle de 1968
Richard Nixon en campagne pour l'élection présidentielle de 1968 (WHITE HOUSE/OLIVER F. ATKINS / MAXPPP)