Histoires d'info, France info

La Troisième Guerre mondiale a souvent été pour demain...

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'imminence d'une Troisième Guerre mondiale n'a cessé d'être prophétisée...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Retour en septembre 1947. La Seconde Guerre mondiale vient de s’achever mais l’espoir d’une paix éternelle garantie par les Nations Unies laisse bien rapidement la place à la crainte, l’angoisse même, d’une Troisième Guerre mondiale qui opposerait les deux alliés d’hier: les Etats-Unis et l’URSS.

L’émission  "Tribune de Paris" est consacrée à ce thème.  Raymond Aron, l'un des invités, est plutôt dubitatif sur l’imminence d’une Troisième Guerre mondiale:

"Il me paraît difficile de nier absolument la réalité de la menace. Le fond du problème, c'est une impossibilité que je crois radicale d'entente entre les grandes puissances et, en ce sens, je dis volontiers que la paix est impossible. Mais d'un autre côté j'ajoute: je crois la guerre imminente improbable. je crois la tension destinée à durer. Je ne crois pas cette tension destinée à se transformer dans un bref avenir en une guerre atomique."

"Paix impossible, guerre improbable", l’expression de Raymond Aron est aujourd’hui bien connue et l'on mesure à quel point l’intellectuel engagé qu’il était avait parfaitement saisi ce qui était alors en train de se jouer entre les deux superpuissances, les Etats-Unis et l’URSS.

Et pourtant, le spectre d’une troisième guerre mondiale imminente n’a pas cessé d’être agité. Au moment de l’intervention chinoise au côté de la Corée du Nord face aux Etats-Unis pendant la Guerre de Corée en 1950 ou au moment de la crise des Missiles à Cuba en 1962.

En 1975, dans la foulée de la Guerre du Kippour et du choc pétrolier, certains voient encore le spectre d’une troisième guerre mondiale…France Culture y consacre une émission:

"La Troisième Guerre mondiale est-elle possible? A cette question, les esprits désincarnés et les rêveurs, les optimistes sont tentés de répondre non. Un certain nombre d'hommes politiques et d'économistes laissent entendre qu'en effet un conflit généralisé pourrait éclater..."

Peut-être que notre angoisse quant à une Troisième Guerre mondiale s’explique par notre incapacité à avoir anticipé la Seconde avec les conséquences dramatiques que l’on connait.

Reste que par l’équilibre de la terreur pendant la Guerre froide ou par les interdépendances économiques dans la mondialisation actuelle, le spectre d’une troisième guerre mondiale est toujours resté, heureusement, à l’état de fausse prophétie.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)