Histoires d'info. Les beaux perdants : Robert Scott, l’explorateur qui croyait être le premier au pôle sud

écouter (3min)

Ils ont subi un ou des échecs et ils ont été célèbres. Thomas Snégaroff nous fait revivre les moments les plus épiques de leur vie. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Robert Scott, explorateur en train d'écrire lors d'une expedition dans l'Antarctique. Image colorisée. (ROYSTON LEONARD / MEDIADRUMWORLD.COM / MAXPPP)

L’homme dont je vais vous parler aujourd’hui croyait avoir réussi un exploit historique.

"Pour cette expédition, Scott n'a pas voulu utiliser ni des chiens, ni des poneys d'Islande. Pendant 166 jours, ces hommes et lui même ont tiré comme des bêtes de somme leurs traineaux, s'enfonçant dans la neige jusqu'au dessus du genou, quelques fois jusqu'au ventre..."

Ces propos sont ceux de l’explorateur Paul-Emile Victor qui commente pour la télévision en 1958 des images de l’expédition de Robert Scott, des images qui datent de 1911. On l’a entendu, l’explorateur anglais n’a pas choisi la facilité et l’avancée vers son but ultime, le pôle Sud est incroyablement difficile.


Les cinq hommes progressent dans des conditions climatiques dantesques, se nourrissent peu et s’épuisent vite. Mais le jeu en vaut la chandelle : être les premiers hommes à joindre le pôle Sud. Cette expédition, Terra Nova, et la seconde pour Scott qui quelques années plus tôt a mené l’expédition Discovery, également en Antarctique. Elle a couvert Scott de gloire.

Scott est devancé

Le 17 janvier 1912, le pôle Sud est en vue…mais au grand dam de Scott, une tâche noire semble s’y trouver. En approchant, il n’y plus guère de doute, quelqu’un est passé avant eux. Le 14 décembre 1911, cinq semaines plus tôt, l’expédition menée par le norvégien Amundsen avait atteint le pôle Sud.


Déprimé et épuisé, Scott repart avec ses hommes. En mars pris dans des tempêtes de neige, l’équipage souffre terriblement. Quelques mois plus tard, en novembre, une équipe de recherche retrouvera les restes des corps de Scott et de ses camarades d’infortune.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire d'info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.