Histoires d'info, France info

Histoires d'info. L'équipe de Croatie, ou le foot comme moteur de l'indépendance

L'équipe de Croatie et le football en général ont joué un rôle important dans l'histoire récente de cette nation de l'ex-Yougoslavie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le premier match de la Croatie après l\'éclatement de la Yougoslavie, le 17 octobre 1990 face aux Etats-Unis, à Zagreb.
Le premier match de la Croatie après l'éclatement de la Yougoslavie, le 17 octobre 1990 face aux Etats-Unis, à Zagreb. (DR)

Le 16 octobre 1990, la Croatie rencontre les États-Unis devant 30 000 personnes à Zagreb dans un match historique. On chante l’hymne national, on hurle de joie sur le premier but. Le peintre Miroslav Sutej a, pour l'occasion, conçu un maillot à damier rouge et blanc, reprenant le drapeau du royaume médiéval de Croatie, né au Xe siècle.  

A l'époque, la Croatie n’a théoriquement pas le droit de jouer un match international en octobre 1990. Elle n'a pas de fédération de football et fait partie de la Yougoslavie. La Croatie ne déclarera officiellement son indépendance que le 25 juin 1991. Mais le nouveau président de ce qui n’est encore qu’une province et passionné de football, Franjo Tudjman, considérait que l'indépendance était à portée de main. Il voulait un match de football pour symboliser la nation croate.

Un match "officiel" avant même l'indépendance

Tudjman avait été élu en mai 1990, lors des premières élections libres et pluralistes. Il est partisan de l’indépendance de la Croatie. L’Union démocratique croate qu’il a fondée un an plus tôt prend en main le football croate pour en faire l’avant-garde de l’indépendance. Et pour ce match de 1990, Tudjman peut compter sur un autre Croate, Ante Pavlovic, alors secrétaire général de la Fédération yougoslave de football, qui donne la licence nécessaire à la tenue du match, à l’insu de Belgrade mais avec l’approbation de la Fifa. C’est un ami businessman qui paie le voyage de l’équipe des États-Unis, preuve que la tenue de ce match revêtait une importance capitale. 

Ce match entre la Croatie et les Etats-Unis est alors perçu comme une quasi déclaration d'indépendance. Il est perçu comme tel par les Croates et les Serbes. Un autre match avait déjà eu un retentissement politique, en mai 1990 : la rencontre de Championnat yougoslave entre le Dinamo Zagreb et l'Étoile Rouge de Belgrade. Des émeutes avaient éclaté pendant le match, impliquant des supporters politisés, des policiers mais aussi des joueurs, croates et serbes.

Première compétition officielle : l'Euro 96

La Croatie proclamera son indépendance en juin 1991, mais la communauté internationale ne la reconnaîtra qu’au début de l’année 1992. Ce qui permettra à la Croatie d'être invitée aux Jeux olympiques d’hiver d’Albertville et à l’été suivant aux Jeux olympiques d’été à Barcelone, où l’équipe de basket croate fait chavirer le pays en obtenant la médaille d’argent.

Paradoxalement, alors que tout avait commencé avec le football, le processus va être long avant de retrouver l'équipe croate et son maillot à damier : à l'été 1992, la Fifa reconnait la Fédération croate de football, puis l'UEFA à l'été 1993. Ce n'est que le 4 septembre 1994 que la Croatie joue son premier match officiel, face à l'Estonie, dans le cadre des qualifications pour l'Euro 1996. La Croatie atteindra les quarts de finale, avant d'arriver en demi-finale de la Coupe du monde 1998, puis cette finale de 2018.

Le premier match de la Croatie après l\'éclatement de la Yougoslavie, le 17 octobre 1990 face aux Etats-Unis, à Zagreb.
Le premier match de la Croatie après l'éclatement de la Yougoslavie, le 17 octobre 1990 face aux Etats-Unis, à Zagreb. (DR)