Histoires d'info, France info

1983: Ronald Reagan vole la Guerre des Etoiles à George Lucas

En stigmatisant un "Empire du Mal" et en évoquant un projet que la presse qualifiera de "Guerre des Étoiles", Ronald Reagan a utilisé la saga au grand dam de son créateur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Retour  le 8 mars 1983. Deux mois et demi plus tard, sortira aux Etats-Unis le troisième épisode de la "Guerre des Etoiles", en fait l’épisode VI.

Le président Ronald Reagan est à Orlando en Floride pour y prononcer un discours à l’occasion de la Convention annuelle des associations évangéliques nationales. Et pour la première fois, il emploie une expression bien connue des millions de fans de "Star Wars"…

 

Je vous exhorte à vous opposer à ceux qui ont placé l’Amérique en situation d’infériorité militaire et morale.
Je vous exhorte à vous méfier de la tentation de l'orgueil-la tentation de vous déclarer au-dessus de tout cela et de considérer que les deux côtés se valent, d'ignorer l'histoire et les pulsions agressives d'un empire du mal, ainsi vous retirer de la lutte entre le vrai et le faux, le bien et le mal.

Impossible que cette expression ne soit pas immédiatement associée à la saga de George Lucas. Les Etats-Unis dans le camp des rebelles, défenseur de la liberté, contre l’URSS, l’Empire du mal.

Et deux semaines plus tard, le même Ronald Reagan va encore plus loin, cette fois-ci dans un discours télévisée à la nation:

 

Est-ce qu’un peuple libre pourrait vivre en sécurité s’il savait que sa propre sécurité ne pourrait être garantie par des représailles américaines immédiates ; que nous ne pourrions pas intercepter et détruire des missiles stratégiques avant qu’ils n’atteignent notre territoire et ceux de nos alliés ?

 

Des satellites, des lasers…il n’en faut pas plus pour que dès le lendemain du discours de Reagan, dans la presse et dans l’opinion publique « L’Initiative de Défense Stratégique » ne devienne "La Guerre des Etoiles"...suscitant la colère de George Lucas ulcéré que son film soit utilisé par ses adversaires politiques.

Lucas perdra deux procès contre des lobbies militaro-industriels utilisant le nom « Star Wars » pour mieux le vendre.

La leçon est rude pour Lucas : même pas achevée, la trilogie lui échappait déjà…Une rançon à la hauteur du succès.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)