Franceinfo conseil. Cauchemars, excitation... Comprendre et résoudre les troubles du sommeil chez l'enfant

Quatre enfants sur cinq présentent des troubles du sommeil jusqu'à l'âge de 6 ans. Souvent, le plus difficile pour les parents est de comprendre pourquoi. On vous donne des pistes pour retrouver le sommeil.
Article rédigé par franceinfo - Cassandre Mallay
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
76% des enfants de moins de 3 ans sont en manque de sommeil, d'après une étude de l’institut national du sommeil et de la vigilance. Photo d'illustration. (GALINA ZHIGALOVA / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Les infections pulmonaires chez les enfants sont en hausse en cette fin novembre, c’est le constat de SOS Médecins. Fièvre, toux, nez encombré, tous ces facteurs ont certainement un impact sur le sommeil de votre enfant mais aussi sur le vôtre. Il existe environ 90 facteurs qui peuvent entraîner des troubles du sommeil. Cela peut être un virus, les dents, la faim, une angoisse ou de la surstimulation.

Le plus dur pour les parents est souvent de comprendre pourquoi l’enfant a du mal à s'endormir ou se réveille la nuit. Et en matière de repos il faut être prudent, car le manque de sommeil peut entraîner des problèmes de croissance ou des retards d’apprentissage, et avoir un impact direct sur la santé de l’enfant mais aussi sur celle des parents.

Tout parent fatigué et démuni a déjà entendu ce genre de conseils : "Laisse-le pleurer, ça lui fera les poumons", "tu le prends trop dans les bras", "arrête de lui donner un biberon la nuit, il sent ton stress" ou encore "ne t’en fait pas, ça finira par passer". Alors, certes, tout passe, mais avec des nuits complètes, il faut le dire, c’est quand même un peu mieux. Déjà il est essentiel d’instaurer un rituel de coucher et un cadre de sécurité : faire un câlin, lire une histoire, mettre une musique douce, chanter une berceuse, allumer une petite lumière… Toutes ces méthodes sont bonnes pour apaiser l’enfant mais aussi pour partager un moment calme et agréable ensemble.

Des temps de sommeil importants à respecter

Ensuite, il faut savoir que 76% des enfants de moins de 3 ans sont en manque de sommeil, c’est le résultat d’une étude de l’Institut national du sommeil et de la vigilance. Par exemple un nourrisson a besoin de dormir entre 14 et 17 heures par jour. Un enfant en dessous de 2 ans, lui, a besoin de 11 à 14 heures de sommeil avec des heures régulières de coucher et de lever. Il faut donc respecter au maximum ces temps de sommeil, si vous réveillez votre enfant à 7 heures par exemple, car vous devez aller au travail, alors couchez-le plus tôt le soir. S’il se réveille la nuit, il faut garder à l’esprit que le train du sommeil passe toutes les 30 minutes pour un bébé donc ne soyez pas étonné si votre petit bout ne se rendort pas immédiatement. En fait, bien souvent les parents sont mal informés sur la mécanique du sommeil. 

Ne restez pas seul, n’hésitez pas à vous faire aider ! D’abord par votre pédiatre car il peut aussi y avoir des facteurs pathologiques, ou par des pédopsychiatres, par la Protection maternelle et infantile (PMI) ou bien en consultant le site 1000premiersjours.fr mis en place par le gouvernement. Il existe aussi de nombreux guides qui peuvent vous aider comme Le grand guide sommeil de mon bébé (éditions Marabout 2023). Vous pouvez aussi contacter un diététicien ou nutritionniste pédiatrique, des consultations sont, par exemple, possibles sur la plateforme madamemiam.fr.

Les fées du sommeil

Il y a un nouveau phénomène qui grandit depuis plusieurs années ce sont les fées du sommeil. Il y a ni magie, ni miracle. Derrière ce doux nom de fée du sommeil, se cachent des professionnelles, par exemple, des psychopédagogues. Elles vont analyser votre quotidien et surtout celui de votre enfant grâce à un rendez-vous mais aussi un questionnaire avec une centaine de questions. Ensuite, elles vont vous proposer un plan de sommeil personnalisé et en fonction du forfait que vous choisissez, elles vont vous accompagner et vous donnez des conseils adaptés. Elles seront présentes sept jours sur sept par message de 7 heures 30 à 23 heures.

Il faut compter environ 60 euros pour un entretien d’une heure. Pour deux à trois semaines de suivi, comptez entre 300 et 750 euros en fonction de l'âge de l'enfant et 90 euros en moyenne pour une consultation ponctuelle. Il existe plusieurs plateformes comme fée dodo, la fée du sommeil, fée de beaux rêves. Les témoignages des parents sont étonnants et unanimes. Ils ont tous trouvé un équilibre et des nuits apaisées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.