franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Thomas Voeckler raconte les coulisses du Tour de France à des enfants

Entrainement, repos, nourriture... À quelques jours du début de la Grande Boucle, des écoliers interviewent Thomas Voeckler, ancien cycliste et maillot jaune du Tour de France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Thomas Voeckler remporte le prix de la combativité au terme de la troisième étape du Tour de France, le 4 juillet 2016 à Angers.
Thomas Voeckler remporte le prix de la combativité au terme de la troisième étape du Tour de France, le 4 juillet 2016 à Angers. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

La 105e édition du Tour de France va s'ouvrir samedi 7 juillet, à Noirmoutier, en Vendée. En trois semaines, les coureurs en piste vont parcourir près de 3 500 km et traverser 579 communes avant d'arriver à Paris, sur les Champs-Elysées pour la toute dernière étape. Une édition du Tour plutôt mouvementée cette année, avec la polémique autour du cycliste Chris Froom, suite à une procédure enclenchée pour dopage. 

Ce jeudi, alors que les coureurs attendent le top départ, franceinfo junior plonge dans les coulisses de la Grande Boucle grâce à un ancien maillot jaune, Thomas Voeckler, qui a participé à 15 Tours de France. Cette année, il lâche le guidon pour prendre le micro et devenir consultant de franceinfo sur le Tour. Pour poser des questions au cycliste Thomas Voeckler, franceinfo junior a tendu le micro à des élèves de CM2 de l'école Rampal à Paris. 

Entre deux et sept heures de vélo par jour

"Est-ce que c'est difficile de faire le Tour de France" lui demande par exemple Salsabil, 10 ans. "Bien sûr que c'est difficile, répond le cycliste. Mais en même  temps, ce n'est pas aussi difficile qu'on l'imagine (...) Un coureur cycliste, il s'entraine depuis des années et toute l'année donc bien sûr c'est difficile mais les coureurs du Tour qu'on va voir à la télé, que vous allez voir passer sur le bord de la route, ils sont tellement entraînés que ça en devient presque normal pour eux de faire un Tour de France." À propos de l'entrainement des coureurs, Elise se demande s'il est compliqué. "Oui, l'entrainement c'est très compliqué", explique Thomas Voeckler. Il détaille le comportement idéal à adopter quand on se prépare : "avoir une bonne hygiène de vie, bien manger et dormir. Et beaucoup s'entrainer. L'entrainement, c'est plus dur que la compétition quasiment car c'est énormément de sacrifices : il faut partir tôt, parfois il pleut, il fait froid, parfois il peut même neiger. (...). Être coureur cycliste, c'est un vrai travail." Il explique ensuite que pour le Tour de France, idéalement, "il faut compter six mois de préparation environ, quasiment tous les jours. (...) C'est entre deux et sept heures que les coureurs s'entrainent tous les jours pour préparer un Tour de France." Le cycliste s'est amusé à calculer le nombre de kilomètres qu'il a parcouru au total : "500 000 km à vélo." 

Que mangent les cyclistes sur le Tour ? 

Côté pratique, Louise s'interroge sur le régime alimentaire des coureurs pendant le Tour. "C'est une bonne question ! Sur le vélo, on ne peut pas s'arrêter au restaurant manger un steak frites en pleine étape du Tour de France", raconte l'ancien cycliste. Il explique par exemple que le matin, au menu, il y a "gros petit déjeuner", souvent avec du pain, parfois des pâtes. Détail essentiel : "Il faut avoir terminé de manger trois heures avant le début de la course." Pendant la course, les coureurs "ont des barres de céréales, des compotes" dans leur maillot ou bien les assistants techniques leur donnent de la nourriture dans une "musette". 

► Est-ce qu'il y a des vérifications pour le dopage ? Est-ce qu'il y a eu des accidents sur le Tour ? Pour écouter toutes les questions des enfants et les réponses de Thomas Voeckler, cycliste et consultant pour franceinfo junior, vous pouvez écouter notre émission du jour sur cette page.

Cette semaine sur franceinfo junior

► Lundi, des collégiens ont posé des questions sur le Panthéon

► Mardi, des ados ont interviewé le directeur d'un festival de musique

► Mercredi, des collégiens ont interviewé un mangaka français

Thomas Voeckler remporte le prix de la combativité au terme de la troisième étape du Tour de France, le 4 juillet 2016 à Angers.
Thomas Voeckler remporte le prix de la combativité au terme de la troisième étape du Tour de France, le 4 juillet 2016 à Angers. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)