franceinfo junior , France info

franceinfo junior. Tennis : Arnaud Di Pasquale raconte les coulisses de Roland-Garros à des enfants

Alors que c'est le grand retour du tournoi de Roland-Garros, des collégiens interviewent un ex-joueur de tennis français qui leur raconte les coulisses. Arnaud Di Pasquale est l'invité de franceinfo junior vendredi. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le court Central de Roland-Garros, porte d\'Auteuil à Paris.
Le court Central de Roland-Garros, porte d'Auteuil à Paris. (YOAN VALAT / EPA)

Qui soulèvera la Coupe des Mousquetaires et succédera à Rafael Nadal ? Pour le savoir, il faudra attendre le dimanche 9 juin, date de la finale du tournoi de Roland-Garros. Les qualifications ont démarré cette semaine et le tournoi commence ce dimanche 26 mai. Une compétition à suivre sur franceinfo et sur France Télévisions, en direct. Nouveauté cette année : le court Philippe-Chatrier a changé de visage, avec 5 000 places en plus en tribune, comme le détaille ici notre article. Mais à quoi ressemble ce tournoi vécu de l'intérieur ? Est-ce que les joueurs sont bien payés ? C'est le sujet du jour de notre émission franceinfo junior : l'ex joueur français Arnaud Di Pasquale répond à des questions de collégiens, au micro de franceinfo junior"C'est beaucoup de travail, il y a très peu d'élus (...) Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui gagnent autant d'argent, il y en a beaucoup qui n'en gagnent pas" prévient ainsi le joueur. 

Cette émission est aussi l'occasion de parler aussi de ses débuts : "J'ai dû commencer les premiers tournois vers neuf ans, je n'en gagnais pas beaucoup, c'est venu près. Le premier match pro, c'était un tout petit tournoi, dans un pays de l'Est." Le joueur explique qu'avec le nombre de matchs joués au tennis, "la défaite est quasi-hebdomadaire. Très tôt, on a cette envie, cette quête du progrès, ce rebond après l'échec. On se décourage peu. On apprend à perdre mais on ne l'accepte pas." 

Sur cette page, réécoutez en entier notre émission sur Roland-Garros et ses coulisses.

Le court Central de Roland-Garros, porte d\'Auteuil à Paris.
Le court Central de Roland-Garros, porte d'Auteuil à Paris. (YOAN VALAT / EPA)