franceinfo golf, France info

France Info golf. Dans l'attente du déclic

Ce n'est pas le joueur français le plus connu mais il fait partie de cette relève que l'on pourrait bientôt voir au plus haut niveau. Romain Wattel va fêter ses 26 ans mardi prochain. Installé sur le Tour européen, l'élite du golf sur le vieux continent, il court toujours après sa première grande victoire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Romain Wattel au Jumeirah Golf Estates de Dubaï
Romain Wattel au Jumeirah Golf Estates de Dubaï (Fabrice Rigobert / Radio France)

 Professionnel depuis 2010, suite à un parcours amateur achevé avec une place de numéro trois mondial, Romain Wattel s'est rapidement acclimaté à la première division européenne qu'il fréquente depuis maintenant six ans, mais sa cinquième place décrochée en Afrique du Sud lors de sa première apparition sur le Tour européen laissait espérer autre chose.

Formé sur les fairways de Bussy-Saint-Georges en Seine-et-Marne, après s'être essayé durant sa jeunesse au karaté, Romain Wattel a collectionné les tops 10, sans pouvoir atteindre le succès.
Sa dernière saison, avec une quatrième place à Wentworth et une 59e place finale au classement européen, illustre ses résultats en dents de scie.

Capable de tout

 "J'ai pu faire des tournois, en jouant vraiment très mal, j'ai passé des cuts, j'ai réussi à rester calme, et malgré ma méforme, j'ai réussi à jouer et faire des 30e place, 40e place. C'est loin d'être bien, mais ça permet de reprendre un peu confiance, d'être bien, de trouver des petites solutions".


 Romain Wattel est un joueur talentueux, capable de tout.
"Il travaille beaucoup, mais il change un peu trop souvent sa manière de faire" confie son entraîneur Olivier Léglise. "Il se perd un peu, il navigue entre deux façons de jouer au golf, et c'est ce qui lui joue des tours parce que la confiance c'est d'abord la stabilité. Avec cette confiance, il aura à un moment donné sa semaine, il aura sa victoire et le déclic va se produire pour qu'il puisse réaliser à quel point il est bon. Il a quelques problèmes d'irrégularité dans le long jeu qui l'empêchent d'être précis dans les trajectoires avec les fers. Les trajectoires de balle qui ne sont pas parfaitement contrôlées l'amènent à hésiter sur les choix de coups. Il faut qu'il soit plus précis et plus régulier dans le contact avec la balle. Cela doit être la base de son travail."

 Travailleur acharné, Romain Wattel, 235e mondial, ne vit plus en France. Il a choisi de s'installer à Dubaï aux Émirats arabes unis pour favoriser sa carrière sportive

"Des supers conditions pour s'entraîner"

"Déjà l'hiver, j'ai des supers conditions pour pouvoir m'entraîner. De novembre à avril, les terrains sont supers et il fait un temps super pour s'entraîner. On a déjà trois ou quatre tournois dans les Émirats, et puis tous les vols s'arrêtent maintenant au Qatar ou à Dubaï. Je joue beaucoup en Asie et en Afrique. Je divise mes vols par deux."

 Après un break d'un mois, Romain Wattel va débuter son année 2017 à Abu Dhabi dans 10 jours. Il s'agit du premier grand rendez-vous dans cette saison très importante avant la Ryder Cup, qui se déroulera dans 18 mois à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Romain Wattel au Jumeirah Golf Estates de Dubaï
Romain Wattel au Jumeirah Golf Estates de Dubaï (Fabrice Rigobert / Radio France)